Partagez | 
 

 [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoire Weasley
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 1337
Popularité : 757
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Quelque part... Dans le noir... Perdue ?
Avatar : Blake Lively

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
1200/10000  (1200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Jeu 4 Aoû - 11:10


    Enfin le weekend. La Gryffondor s’étira dans son lit, admirant le plafond de sa chambre à la chaumière aux coquillages. Elle adorait cet endroit, la maison où elle avait passé son enfance et où elle avait fait le plus de connerie. La jeune fille s’assit, balançant les jambes dans le vide et fixant le plancher, deux mètres au-dessous de ses pieds. Elle avait demandé à ses parents un lit en hauteur sur un coup de tête et, parfois, regrettait amèrement son choix. Pourquoi risquer de se casser la figure après une soirée bien arrosée ? En tout cas, dans d’autres moments, être au-dessus du sol et des regards se révélaient bien utile. Victoire sourit et se laissa tomber sur le sol, amortissant sa chute de la pointe des pieds et le seul bruit qui résonna dans la chambre fut le froissement de ses habits lorsqu’elle se releva. Sa mère avait failli faire une crise cardiaque quand elle avait appris que sa fille s’amusait à descendre de son lit de cette manière.

    La jeune fille passa un coup de brosse dans sa chevelure blonde et descendit les escaliers sans faire un bruit, ce qui, vu l’état de la maison, était un véritable exploit. Elle attrapa un croissant et une tasse de café sur la table de la cuisine, embrassa sa mère et son père et sortit pieds nus sur la plage de sable qui s’étendait à perte de vue. Victoire s’assit et regarda les vagues se briser sur les rochers en mangeant son petit-déjeuner. Une fois sa tasse vide et son croissant englouti, la jeune fille se demandait ce qu’elle pouvait bien faire de sa journée. Elle avait fini tous ses devoirs, avait appris toutes ses leçons et le ménage dans sa chambre était fait. Elle se releva, retourna dans la maison et s’affala sur le sol dans le salon, un livre à la main. Elle pensait bien aller à Londres ce soir mais il était seulement le milieu de l’après-midi et sa sœur et son frère étaient chez Rose. Plongée dans son livre, la jeune fille ne vit pas le temps passer et leva les yeux lorsque la lumière devint insuffisante pour éclairer les pages de son livre.

    Jetant un coup d’œil sur sa montre, Victoire vit qu’il était plus de vingt heures et qu’elle devait songer à se préparer si elle voulait sortir ce soir. La jeune fille fonça donc sous la douche, utilisa le premier shampoing qui lui tombait sous la main et sortit en s’enroulant dans une grande serviette. Elle se sécha et c’est seulement quand elle courut dans sa chambre qu’elle sentit le shampoing qu’elle avait utilisé. C’était celui de son père, de la très célèbre marque Axe. Voilà, elle sentait l’homme. Victoire leva les yeux au ciel, sauta dans un minishort en jean clair et enfila un débardeur blanc qui contrastait à merveille avec sa peau bronzée. Elle laissa ses cheveux bouclés libres sur ses épaules et attrapa un sac noir où elle fourra des habits et des chaussures de rechange, un porte-monnaie contenant de l’argent moldu et un autre emplie de Gallions, Mornilles et Noises. Elle prit ses papiers d’identité puis sauta dans des talons noirs, dévala les escaliers et salua ses parents. Elle n’avait pas d’heure tant qu’elle rentrait seule et qu’elle tenait sur ses jambes. Pas mal, merci les parents !

    La jeune fille sortit de la chaumière, monta sur la petite colline où était enterré Dobby, l’elfe de maison. Comme à son habitude, Victoire fit apparaitre une petite fleur blanche sur la tombe avant de transplaner dans une rue peu traversée de Londres. C’était le meilleur endroit pour arriver de manière magique vu qu’il n’y avait presque jamais personne pour vous voir. La blonde regarda autour d’elle pour s’assurer qu’il n’y avait personne puis sortit de la rue pour arriver pile devant le bar du Pendu qui, malgré son nom peu vendeur, était un établissement très sympa où régnait une ambiance chaleureuse. Victoire entra, salua le barman et s’assit à sa table favorite. Le serveur ne tarda pas à lui amener un verre de vodka et elle lui donna un pourboire pour la soirée. Ce serveur était toujours là quand elle venait…. Si ça continuait, il allait finir par croire qu’elle venait pour lui. Avec un sourire, Victoire trempa ses lèvres dans l’alcool quand elle vit quelqu’un passer le pas de la porte. Quelqu’un qu’elle ne s’attendait pas à voir ici. Surprise, elle reposa son verre et interpela l’homme.

    Jack ! Qu’est-ce que tu fais ici ?


Dernière édition par Victoire Weasley le Jeu 4 Aoû - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Tynner
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 53
Popularité : 46
Date d'inscription : 18/07/2011
Localisation : Saint-Etienne
Avatar : Chad Michael Murray

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Jeu 4 Aoû - 14:06

Ce soir là le Gryffondor rentrait pour la première de l'année chez lui. Ces parents vivaient dans la banlieue de Londres, avec les moldus. Le père de Jack n'avait jamais voulu renier le fait qu'il était né moldu. Il pensait que la magie était un plus pour vivre mais, il voulait vivre avec la culture moldu. Depuis qu'il était petit Jack avait connu les musiques d'un groupe qui se nommait les Beatles et les matchs du sport préféré des moldus : le football. Ce week-end c'était une fête de famille. Lui et les autres hommes moldus de la famille avaient décidé d'aller à Upton Park, voir l'équipe préférée de son père : West Ham. Vêtu de son maillot violet et bleu ciel, le Gryffondor allait prendre le métro. Pendant très longtemps, il avait prit le métro pour aller faire des courses ou s'amuser avec ses amis non moldus. Il s'était même amusé à faire disparaitre les tickets de certains moldus avec sa magie naissante.

Il devait passer une grande et chaleureuse soirée. Lui aussi aimait beaucoup le football, moins que le quidditch mais, tout les week-end lorsqu'il était au château il essayait de capter sur une vieille radio les info moldu seulement il ne su que quelques semaines plus tard que les objets moldu ne marchaient pas du tout dans le château. Ils marchaient tous ensemble faisant déjà des pronostics sur le résultat du match. Plein de moldu chantaient et buvaient de la bière. Jack savait que pendant les coupes du monde de Quidditch, l'ambiance était la même. Les moldus et les sorciers n'étaient pas différents du tout. Le Gryffondor se plaisait même à imaginer si des milliers de moldus venaient à regarder le quidditch.

Comme toujours il ne sortait jamais sans son écharpe de Gryffondor, chose inconnue chez les moldus qui le regardaient bizarrement. Son père l'avait déjà prévenu de ne pas porter des couleurs de sorciers au risque d'avoir trop de questions. En plus de ça, il avait sa baguette sur lui, il n'était pas majeur et n'avais pas le droit de faire de la magie en dehors de l'école mais il l'avait toujours sur lui. Jack ne savait même pas pourquoi il était avec sa baguette, jamais il ne su qu'elle était sa motivation d'avoir sa baguette sans cesse avec lui. Bien assis avec les plus fervent supporters, les Hammers, Jack et sa famille se laissa entrainer dans les chants. Le jeune homme trouvait un peu bête d'appeler un groupe de supporter les marteaux mais ,ils compris vite que ce surnom venaient de l'emblème du club qui était deux marteaux qui se coupaient. Pendant 90 minutes, il prit un très grand plaisir à voir le ballon passé de jambes en jambes : il faisait pareil lui mais à quelques mètres de hauteur et avec juste un balais.

Fin du match, 3-0 pour West Ham, Jack était heureux comme son père. Le repas de famille allait commencer le soir venu mais, Jack n'avait aucune envie de rester encore et toujours à table à entendre parler d'une crise financière moldu ou bien de la pollution des véhicules moldus. Si une chose était bien différente entre eux et les sorciers c'étaient les ennuis financiers ou de carrière. Presque aucune famille de sorcier étaient très pauvres. Il prit donc un bus pour aller dans son bar préféré. Moldu certes mais, qui passait de la musique très bien et qui avait l'avantage d'avoir comme barman un ami qui lui offrait tout le temps les boissons. Bien qu'il aimait l'alcool sorcier, son péché mignon c'était le rhum. Il se demandait d'ailleurs comment de la canne à sucre pouvait faire un tel effet avec de l'alcool. Les moldus étaient donc un peu des magiciens.

Le bus le déposa à quelques mètres du bar. Il paya avec un peu de mal : il n'avait pas l'habitude de l'argent moldu et surtout des tarifs qui changeaient tout le temps. Il marcha d'un pas sur vers la porte du bar. Il était déjà plein et son ami était entrain de servir. A peine rentré que son ami lui donna une bouteille de rhum pour fêter la victoire des Hammers. Il lui fit un grand sourire puis il vit et entendit une personne qui n'était pas du tout étrangère :

"Victoire ! C'est moi qui te demande ce que tu fais ici ? Moi j'habite à quelques kilomètres d'ici et le barman est un ami de la famille."

Il s'assis en face de la jeune fille sans même lui demander l'autorisation. Il savait qu'elle, ne lui dirait rien, il était ami depuis assez de temps pour partager la même table :

"Je suis allé voir un match de football avec ma famille et je suis venu ici pour éviter le long repas. Toi, tu n'es pas avec la grande famille Weasley-Potter ?"

Il fit un clin d'oeil et il prit le verre que lui avait tendu le barman puis il rempli à ras bord. Le rhum c'était bon même s'il était mineur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 1337
Popularité : 757
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Quelque part... Dans le noir... Perdue ?
Avatar : Blake Lively

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
1200/10000  (1200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Jeu 4 Aoû - 18:25


    Jack ! Qu’est-ce que tu fais ici ?

    Le jeune homme avait d’abord prit le temps d’aller chercher une bouteille de rhum, pleine mais à mon humble avis de narrateur, elle ne va pas le rester longtemps, avant de venir s’asseoir en face de Victoire. La jeune fille connaissait assez bien Jack pour savoir qu’il ne l’embêterait que comme dans un jeu et ne deviendrait pas un gros lourdaud imbibé d’alcool. Et c’était bien pour ça que Victoire appréciait Jack. Il avait un humour bien à lui tout en n’étant pas un casse… pieds.

    Victoire ! C'est moi qui te demande ce que tu fais ici ? Moi j'habite à quelques kilomètres d'ici et le barman est un ami de la famille. Je suis allé voir un match de football avec ma famille et je suis venu ici pour éviter le long repas. Toi, tu n'es pas avec la grande famille Weasley-Potter ?

    Victoire le regarda se servir un verre, goûter le liquide ambré et sourire. Jack avait une préférence marquée pour le rhum, comme un certain pirate que Victoire adorait voir en film. C’était tellement drôle et décalé ! Bref, on s’éloigne du sujet. Victoire sourit à son ami et leva un peu son verre de vodka. Rien de mieux que le liquide transparent mélangé avec un quelconque jus de fruit ! C’était absolument délicieux et ça faisait perdre la tête assez rapidement sans que l’on s’en rende compte pour autant. Cependant, l’alcool n’agissait pas rapidement sur la vélane qui en profitait allégrement. Bien sûr, la chaleur qui se répand dans le corps est bien présente mais les effets tels que les nausées, la tête qui tourne ou les vertiges, non, elle ne connaissait pas. Ou plutôt, rarement.

    Ce que je fais ici… Je m’échappe du cocon familial plus que calme parce que ma sœur et mon frère ne sont pas là. Et puis, comme j’ai le permis de transplanage, je ne m’en prive pas. Personnellement, je connais plus le serveur là-bas que le barman mais bon, chacun ses choix, n’est-ce pas mon chou ?

    Victoire lui adressa un grand sourire parfaitement innocent et but une gorgée de sa boisson. Les glaçons tintèrent légèrement contre les dents blanches de la jeune fille, qui en prit un dans sa bouche. Elle adorait la sensation de froid intense que dégageaient les glaçons. Pardon ? Folle ? Oui mais c’est pas nouveau voyons. Entre Victoire et Jack, il y avait une pointe de sous-entendus saupoudré de désir latent et de tension sexuelle. Oui d’accord, le narrateur délire totalement. Mais que voulez-vous, il tient moins bien l’alcool que la blonde !

    Bon, plus sérieusement, c’était bien ce match ? Qui a gagné ?

    La blonde n’avait jamais été intéressée par le foot mais depuis que son petit frère, Hugo, s’était mis en tête de regarder les matchs à la télé lorsqu’ils étaient tous à la maison, Victoire s’était surprise à apprécier ce sport. Surtout avec une tasse de thé à la pomme entre les mains. Ben quoi, chacun son trip hein ! Il y a ceux qui se les gèlent dans les stades et il y a les autres qui profitent du match bien au chaud devant leur feu de cheminée. Et oui, chacun son truc. Victoire s’amusa à faire tournoyer le glaçon à moitié fondu dans sa bouche, ne prêtant pas la moindre attention à la gêne qui commençait à rougir les joues de son camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Tynner
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 53
Popularité : 46
Date d'inscription : 18/07/2011
Localisation : Saint-Etienne
Avatar : Chad Michael Murray

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Jeu 4 Aoû - 19:19

Victoire était la seule fille de l'école avec qui Jack faisait tout et n'importe quoi. C'était un pote, un ami garçon mais, en beaucoup plus sexy. C'était sans doute sa meilleure amie et la relation que les deux élèves avaient été tout de même assez bizarre. Jamais il n'y avait rien eu entre les deux mai,s Victoire s'amusait souvent à taquiner et à flirter avec Jack. Le jeune homme aurait pu d'ailleurs dire stop à tout ça mais lui aussi prenait un malin plaisir à être en si proche compagnie d'une vélane. Beaucoup de garçons devait l'envier d'ailleurs. Sous ses airs assez contenue, Victoire était très extravertie et très directe. Son charme était l'atout de celle-ci pour arriver à avoir des garçons. Elle pouvait très certainement avoir n'importe qui, en claquant des doigts. Mais si Jack l'aimait beaucoup c'est que c'était une très bonne confidente, pour tout d'ailleurs. Il savait qu'elle était là pour lui quand il avait besoin et c'était réciproque.

Il vida son verre de rhum cul sec. Il senti monter en lui les saveurs des Antilles. Cette boisson moldu était le meilleur des Véritaserums ou des filtres d'amour. Il était sûr que s'il faisait boire cela à n'importe quelle fille il pourrait avoir une folle nuit avec. Mëme si Jack n'était pas du genre à jouer avec les filles, il se sentait ce soir-là très taquin. Il n'avait jamais connu de relation charnel avec une fille, ni même avec un garçon. Il leva les yeux en remplissant à nouveau son verre : si c'était Victoire ? Après tout, elle était une personne très proche, il la connaissais bien. Il rebut un verre de rhum cul sec pour se remettre les idées en place. Il était bien en face de Victoire, il savait qu'ils allaient passer une soirée très amusante. Un flux de supporters du club de West Ham rentra dans le pub déjà bondé, il chantait. Jack éclata de rire, il avait été comme eux quelques minutes plus tôt. La jeune Weasley qui n'était pas du tout moldu venait donc dans ce bar pour oublier un peu son train train quotidien et sa famille. Jack avait eu la chance d'aller une fois chez elle. Tout comme Victoire, ses parents avaient été très gentil, très adorable. Jack avait vu aussi que c'était très long si rien ne se passait chez elle.

Le Gryffondor tourna la tête vers le serveur. Victoire était donc en train et depuis longtemps, d'abuser de ses pouvoirs de vélane pour avoir de l'alcool alors qu'elle était très loin d'être majeure. Jack regarda à nouveau son ami barman puis il dit à la jeune fille entre de démontrer ces talents avec sa langue :

" Il est vrai que j'aurais beaucoup moins de facilité à séduire le serveur ou alors il faudrait être un sorcier"


Il fit un clin d'oeil à Victoire puis il continua :

"Plus sérieusement, oui tu as raison de sortir de chez toi. Si jamais tu n'as rien à faire pendant les vacances, prévient moi, on pourrait faire des trucs ensemble. Pendant que tu draguera des serveurs"

Même si ce soir il voulait être la proie de la jeune fille, Jack ne voulait pas être avec Victoire. Il n'aimait pas qu'on lui dise ça, ni même le dire mais, il l'aimait en tant qu'amie, simplement. Ou alors comme une petite soeur lui qui était le dernier d'une grande famille. Si Jack était aussi proche de Victoire c'était aussi par sa famille : elle savait ce que c'était d'avoir une grande famille. Il la regarda assez bizarrement. Il ne savait pas que dans sa famille justement on regardait des sports de moldu. Bien que les Weasley étaient toujours très fasciné, surtout son grand-père, jamais Jack n'aurait cru qu'ils s'intéresseraient au football :

"Comme tu peux le voir derrière moi c'est West Ham qui à gagné. L'équipe de l'est de Londres et la préféré de ma famille d'ailleurs."

Il se retourna puis il bu son verre. D'un seul coup, il se leva, monta sur la table, pris la bouteille de rhum puis il commença à chanter avec les supporters :

"Moi je fais des p'tites bulles, des belles bulles que j'crachent en l'air. Elles sont si belle, volent jusqu'au ciel et comme dans mes rêves à la fin elles crèvent ..."


Ils finirent tous ensemble le chant puis Jack se remis à sa place devant Victoire qui le regardait d'un air assez bizarre. Il tendit la main pour prendre un glaçon dans le verre de Victoire et il l'imita. Il demande d'un geste au serveur de resservir un verra à Victoire :

" Ce soir ce n'est pas le serveur que tu vas devoir draguer !"

Il lui fit un clin d'oeil avant d'éclater de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 1337
Popularité : 757
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Quelque part... Dans le noir... Perdue ?
Avatar : Blake Lively

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
1200/10000  (1200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Jeu 4 Aoû - 22:15


    Un flot de moldus entra dans le bar et se mit à faire un boucan du tonner. Victoire, peu habituée à un tel tintamarre, écarquilla les yeux et fixa Jack qui semblait parfaitement dans son élément. Le jeune homme poussa même le vice à rire de la bonne humeur des supporters. La blonde, quant à elle, se contenta de boire le fond de vodka qu’il restait dans son verre, cul sec, et d’en recommander un au serveur qui, ma fois, était plutôt sexy. Elle avait l’habitude du bruit, avec la famille nombreuse qu’elle avait. Mais que des personnes qui se connaissaient à peine crient autant pour un simple ballon entre deux poteaux, cela la dépassait complètement. Elle préférait nettement un bon livre. Jack, pour sa part, préféra dévisager le barman qui, à ses dires, était un ami de la famille.

    Il est vrai que j'aurais beaucoup moins de facilité à séduire le serveur ou alors il faudrait être un sorcier. Plus sérieusement, oui tu as raison de sortir de chez toi. Si jamais tu n'as rien à faire pendant les vacances, prévient moi, on pourrait faire des trucs ensemble. Pendant que tu draguera des serveurs.

    Victoire éclata de rire. Le sous-entendu, qui n’aurait pas été relevé par d’autres personnes que Victoire et Jack, ressortit clairement agrémenté d’un clin d’œil de la part du jeune homme. La pensée de draguer Jack plutôt que des serveurs était alléchante mais la jeune fille se demandait si elle pourrait avoir des avantages à faire ça. Elle pourrait perdre une personne chère à son cœur, une personne toujours là pour elle et une personne sur qui elle pouvait compter jusqu’à la mort. Et pour les avantages… Elle s’amuserait. Waw, la liste est courte en fait. Quoique, il y avait deux possibilités. Soit les deux jeunes gens s’éloignaient jusqu’à se perdre du vue (parce que, c’est bien connu, quand on recule l’autre rétrécie et finit par disparaitre) soit cela les rapprochait encore plus jusqu’à ce que leur relation devienne fusionnelle sans pour autant faire d’eux un couple. Plutôt… un frère et une sœur qui auraient flirté. Mais ça arrive souvent, ça, non ? Bref, je m’égare encore une fois.

    Comme tu peux le voir derrière moi c'est West Ham qui à gagné. L'équipe de l'est de Londres et la préféré de ma famille d'ailleurs.

    Jack descendit son verre à une vitesse effarante avant de se mettre debout sur la table et de commencer à chanter une chanson pour le moins ridicule mais qui avait l’avantage de faire rire.

    Moi je fais des p'tites bulles, des belles bulles que j'crachent en l'air. Elles sont si belle, volent jusqu'au ciel et comme dans mes rêves à la fin elles crèvent ...

    Victoire faillit s’étouffer avec la vodka que le serveur venait de lui amener et, lorsque Jack descendit de la table, cette dernière tangua un peu, faisant que le serveur se retrouva assis à côté de Vic. Jack écarquilla les yeux pendant que la blonde éclatait de rire. Le serveur, rouge comme une pivoine, se releva d’un bond et s’excusa plusieurs fois en promettant d’offrir un verre aux deux jeunes en dédommagement. Victoire gloussa en songeant qu’elle n’avait même pas l’âge pour être dans un bar mais accepta joyeusement pendant que Jack riait sous cape.

    Ce soir ce n'est pas le serveur que tu vas devoir draguer !

    Oh, pas besoin ! Tu vois bien qu’il me tombe dans les bras. Et puis, d’abord, je ne relèverais pas ton sous-entendu mon chou

    D’accord, donc Jack la cherchait ouvertement et, apparemment, n’était absolument pas gêné à l’idée que Victoire était une vélane coureuse de jupon. Non non, pas une pute, je vous entends d’ici. Bande de cochon. Donc, Victoire ne courrait pas après Jack. S’il la voulait, c’était à lui de venir. Et, oh, c’est pas à la fille de faire tout le boulot ! Jack, mon coco, met-toi au boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Tynner
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 53
Popularité : 46
Date d'inscription : 18/07/2011
Localisation : Saint-Etienne
Avatar : Chad Michael Murray

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Ven 5 Aoû - 4:23

Le jeune homme était maintenant presque sûr que Victoire ne s'attendait pas à passer une soirée simplement amical avec le jeune. Jack ne savait pas du tout pourquoi il était comme ça ce soir-là. Il n'avait jamais été très pressant avec les filles, il n'avait jamais voulu passé une nuit folle avec une fille. Mais ce soir, petit Jack voulait devenir grand ô mes frères. Votre humble narrateur peux vous l'assurer. Il sentait une sensation différente ce soir quand il parlait à Victoire. Certes elle était une vélane mais, jamais durant les cours il n'avait été aussi obnubilé par elle. Il l'avait toujours trouvébelle, comme votre narrateur mais, jamais au point de vouloir qu'elle soit sa première fois. C'était clair dans sa tête, dans celle de Victoire certainement aussi vu les réflexions de celle. C'était comme si le rhum faisait de Jack un homme sous le charme de la vélane comme s'il était imunisé contre son charme à la normal mais, que l'alcool lui faisait perdre raison à ne plus que vouloir le corps de la jeune Weasley.

Le Gryffondor savait très bien qu'elle n'était pas à son coup d'essai en matière de mec. Il savait qu'il allait devoir être très bon, très proche d'elle. Il ne savait pas si la fille voulait un moment d'amour, un semblant de charme ou si au contraire elle voulait dévorer Jack comme un lion aurait mangé une bête blessée. Il bu un verre, une nouvelle fois cul sec. L'alcool ne lui faisait plus d'effet, il pensait trop à Victoire ou alors c'était bel et bien le liquide qui le faisait devenir très entreprenant. A quoi bon vivre, ô mes frères, si la luxure ne s'empare pas de vous au moins un jour, un soir. Jack était d'accord avec ça surtout quand il regardait fixement la jeune fille. Il avait déjà attendu, il savait que sa première fois ne serais pas avec n'importe qui et Victoire, ce n'était pas n'importe qui, loin de là ! Ni dans le coeur de Jack ni dans son corps à elle.

Si Jack voulait avoir une chance de passer un moment intime avec Victoire il savait qu'il ne devait pas rester là, qu'il devait partir d'ici. Il n'avait jamais eu d'histoire comme celle-ci, il ne savait pas s'il fallait attendre, qu'elle fasse le premier pas ou bien alors que lui fasse un geste qui signalerais son état d'excitation. Jack devait faire le premier pas comme il l'avait toujours fait pourtant Victoire semblait bien se plaire dans le bar. Il ne voulait pas attendre non plus. Il regarda sa bouteille de rhum, dès qu'il l'aurait fini il partirait pensa-t-il. Et je peux vous dire en tant que narrateur qu'il avait envie de la boire très vite. C'est même ce qu'il fit. Pas de repos, il regarda Victoire, un grand sourire aux lèvres puis il bu cul sec le reste de la bouteille. La tête commença un peu à tourner, le temps que ça descende jusqu'au foie. Il se leva, se pencha jusqu'à l'oreille de Victoire. Il pouvait sentir son odeur très proche de l'odeur des hommes, elle avait dû se laver avec un savon pour les hommes. Mais cette odeur n'empêchait pas Jack d'avoir envie de s'adonner à un plaisir charnel :

" Je ne fais pas de sous entendus. Je me mets à nu. Oui, une belle nuit nous attend "

Il déposa une bise sur la joue de la jeune fille. Jamais notre petit Jack n'avait été aussi fort pour parler à une fille. Généralement, il était un peu gêné peut être par peur du refus mais, cette fois la chaleur du corps de Victoire se faisait sentir sur celui de Jack. Il n'avait même pas hésités comme quoi l'alcool ouvrait les voies pour les timides ou les pas sur d'eux dirons nous. Il prit la main de Victoire pour l'aider à se lever. Il fit un signe de main rapide au barman, prit la porte puis ils sortirent tout deux dans la rue. Il faisait un peu plus frais que quand ils étaient rentrés. Jack n'avait même pas demandé à Victoire mais, le fait que cette fille au fort caractère se laisse faire prouvait qu'elle avait envie elle aussi. Il ne savait pas trop quoi faire, ni trop où aller. Le meilleur endroit serait celui le plus calme. Victoire semblait sourire et surtout très décontracté ce qui n'était pas le cas du jeune homme. Il regarda la jeune fille comme ci elle allait le guider mais, ce n'était pas le cas.

Transplanant assez loin, ils atterrient dans une petit maison même dire une cabane. c'était dans le jardin d'un de ses oncles qui étaient certainement en ce moment même en train de manger chez ses parents. Il pleuvait dehors, on ne voyait que des arbres au loin. Une pièce unique laissait place à un lit. Jack regarda la jeune fille puis il dit :

" On est mieux ici, il y a de l'alcool dans les placards ... Non ? Tu ne crois pas ?"

Il ne savait pas quoi faire il déposa alors un baiser rapide sur les lèvres de Victoire dans l'espoir qu'elle lui rende assez rapidement. Le premier pas était fait, Victoire savait faire, parole de narrateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 1337
Popularité : 757
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Quelque part... Dans le noir... Perdue ?
Avatar : Blake Lively

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
1200/10000  (1200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Ven 5 Aoû - 5:06


    Une légère lueur brillait dans le regard de Jack depuis le début de la soirée mais Victoire ne s’était pas demandé tout de suite ce qu’elle voulait dire. Puis, plus la soirée avançait et plus Jack faisait des sous-entendus. D’accord, petit joueur ! Heureusement que Victoire était assez proche du jeune homme pour savoir que celui-ci était encore… innocent, dirons-nous, et qu’il considérait la blonde comme une sœur. Mouais, quoique, penser qu’il pouvait penser à elle dans cette situation tout en pensant qu’elle était comme sa sœur… De un, ça fait beaucoup de penser et de deux, c’était bizarre. Même pour un narrateur totalement cinglé.

    Donc, Victoire avait remarqué la lueur dans les yeux de son camarade et, une fois qu’elle avait pris le temps nécessaire pour l’analyser, elle avait compris que quelque chose allait se passer. Et que l’alcool allait les y aider. Enfin, ça serait une bonne excuse. D’ailleurs, qui n’a jamais mis quelque chose sur la faute de l’alcool ? Personne, je vous le dis. Bon, je m’égare encore. Victoire avait donc vu la lueur de désir s’allumer de plus en plus, aidée par l’alcool. Elle-même avait vidé son verre une deuxième fois et entamait à présent la consommation offerte par le serveur. Et hop, de trois vodka ! Lorsqu’elle vit Jack vider le fond de sa bouteille cul sec, la jeune fille releva le défi et vida son verre, encore presque plein. Les vapeurs d’alcool montèrent très rapidement dans son corps, la réchauffant et lui donnant une légère impression de planer. Mais elle était encore loin d’être bourrée.

    La jeune fille regarda Jack se lever et se glisser à ses côtés pour lui murmurer quelque chose à l’oreille. Elle passa sa main sur la nuque de Jack, attirant un peu plus son visage vers son oreille et écouta, à travers les cris de jubilation des supporters, ce que le rouge et or lui disait.

    Je ne fais pas de sous entendus. Je me mets à nu. Oui, une belle nuit nous attend

    Victoire rit légèrement et garda en mémoire cette phrase. Jack, le si gentil Jack, le si effacé Jack, venait de lui faire un sous-entendu digne de… Allez, digne de Lysander Scamander, le plus fameux coureur de jupons de tout Poudlard. La blonde sentit les lèvres de son ami se poser sur sa joue et elle sourit. Il était encore novice et elle se devait de lui donner les meilleurs conseils pour que, plus tard, lorsqu'il serait amoureux, il puisse satisfaire son amante. C’est à ça que servent les vrais amis, non ? La jeune fille saisit la main que lui tendait Jack et se leva, le suivant dehors sans le moindre signe d’hésitation. Elle salua le barman quelques secondes après Jack puis la porte se referma. Le jeune homme regarda la blonde qui lui sourit en retour. Elle lui prit le bras et, quelques instant après, ils se retrouvèrent tous deux dans une pièce simple, meublée uniquement d’un grand lit. Simple, efficace et ne laissant aucun doute sur la suite des événements.

    On est mieux ici, il y a de l'alcool dans les placards ... Non ? Tu ne crois pas ?

    Victoire s’assit sur le lit et sursauta légèrement en sentant les lèvres de Jack sur les siennes. Elles étaient douces et légères, hésitantes. Trop mignon ! Ou pas, ressaisit-toi Vic ! Tu n’es pas une petite gourde entichée d’un homme plus âgée que tu connais à peine, tu es une vélane qui a tous les hommes qu’elle désire et qui veut aider un de ses amis les plus proches à rendre heureuse sa future et hypothétique copine. C’est logique, mon cher Watson.

    Lorsque Jack se recula, Victoire eut juste le temps de l’attirer contre elle, le faisant basculer dans le lit et elle ne put s’empêcher d’éclater de rire. Le jeune homme semblait surpris mais elle savait exactement ce qu’elle était en train de faire. Elle enroula ses jambes autour de la taille et plaqua ses lèvres contre celles de Jack. Quoi de mieux pour un avant-goût qu’un rapprochement des corps ? Forçant légèrement la barrière des lèvres, Victoire commença à jouer avec la langue de Jack en glissant ses mains sous le t-shirt qu’il portait. Oui, portait car celui-ci valsa rapidement à travers la pièce. Victoire se cambra un peu pour réduire à néant l’espace qui était encore présent entre leurs corps en feu. Elle eut le temps de défaire la ceinture du blond avant que celui-ci lui attrape les poignets et inverse les rôles avec un sourire mi moqueur mi sadique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Tynner
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 53
Popularité : 46
Date d'inscription : 18/07/2011
Localisation : Saint-Etienne
Avatar : Chad Michael Murray

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Ven 5 Aoû - 12:23

Tout était en train de devenir différent. Il était venu boire un coup dans un bar moldu et maintenant il se trouvait entre les cuisses chaudes et fortes de l'une des plus belles fille qu'il connaissait. Je peux vous dire ô mes frères que Jack voulait sans plus attendre une partie de ça va-ça vient en compagnie de la jeune vélane. Il le voulait depuis le début de la soirée mais, là à moitié couché sur le lit, la poitrine de celle-ci contre son torse, il le voulait encore plus. Son corps le montrait, ses muscles étaient tendus, de la tension de désir, le sang qui ne fait qu'un tour qui coule dans ses veines pour apporter au cerveauen plus d'idée érotique qu'il n'en avait déjà. Jack se laissais embrasser, mêlant sa langue sans aucun problème à celle de Victoire. La jeune Gryffondor savait y faire, encore une fois parole de narrateur. Jack était aux anges, il ne pouvait pas rêver mieux pour première partenaire. Il savait que cette idée allait rester inoubliable, il l'espérait toujours en train d'embrasser vigoureusement la jeune fille. Elle avait beaucoup d'assurance et une facilité hors norme. Elle enleva le t-shirt de Jack très rapidement laissant place à son torse où elle s'adonna encore un des caresses. Le jeune homme ne savait pas comment il allait faire plus tard tellement cela lui manquerais. C'était son soir avec Victoire mais, il voulait quand même montrer qu'il n'était pas si nul, son égo d'homme voulant absolument être flatté.

Il prit dessus avec sourire mais, la jeune fille avait déjà enlève sa ceinture et le pantalon de Jack commençait à tomber en bas, à ses chevilles. Plus de raison de le garder il le fit tomber à côté du lit. En caleçon il allait pouvoir maintenant user du corps de la jeune femme. Votre humble narrateur pourrait vous choquez des à présent ou vous faire envie ma la vérité était que le Gryffondor s'approcha de Victoire encore plus commençant à déposer des baisers dans le cou de celle-ci. Il était délica mais, pinçait la peau de Victoire, lui montrant l'envie qui faisait rage en lui. Il laissa tomber ses mains sur les hanches de la fille, passant ses mains sous le haut de celle-ci. Il sentait les frissons envahir Victoire. Il ne pouvait pas voir les yeux de la fille, toujours occupé à couvrir le cou de celle-ci de baiser. D'un coup ses mains agrippèrent les deux côtés du t-shirt pour le faire traverser la pièce. Il pouvait maintenant voir la poitrine de Victoire, celle poitrine qu'il avait à lui. Sa bouche descendit doucement du cou vers le décolleté de Victoire, toujours les mains sur les hanches. Il jeta un regard à la Gryffondor en se mordant la lèvre puis il susurra :

"Je me débrouille pas trop mal pour un novice"

Puis il commença à descendre encore et encore ses baisers sur le ventre puis dans au nombril de celle-ci. Il commença à jouer de sa langue à ce niveau la touchant maintenant les épaules chaudes de la Gryffondor avec ses mains. Il n'était plus très loin du bouton du jean de la fille. Jack plein de confiance détacha d'un seul coup le bas de Victoire, la laissant en dessus, totalement. Il remonta au niveau du visage de la jeune fille. Puis il recommença à l'embrasser, jouant encore une fois de sa langue. Le désir de devenir grand, devenir un homme se transformait en désir charnel réel. Il avait maintenant envie de faire pendre du plaisir à Victoire. Le corps de celle-ci rendait Jack tout chose. Il ne savait pas trop comment faire mais, il suivait son instant. A la vue du visage détendu de Victoire, il pensait qu'il lui donnait déjà du plaisir, en tout cas ô mes frères, le jeune homme en prenait beaucoup, son entre jambes parlais pour lui, d'où la notion de deuxième cerveaux chez l'homme. Ses mains glissaient sur les épaules de Vic', il faisait glisser les bretelles du soutien-gorge de celle-ci, déposant des baisers après chaque centimètre de parcouru. Il fit cela pour les deux côtés puis il plongea ses baisers sur les seins de la fille. Magnifique et chaude cette poitrine, la langue de Jack partait voyager, sans savoir ce qu'elle faisait réellement.

Mais la jeune fille n'était de nature à se laisser faire et de la même manière que Jack avait pris le dessus elle fit pareil. Il cru même un instant qu'elle allait l'attacher aux barreaux du lit chose qui finalement n'aurait pas déplu au jeune homme ni même au narrateur qui ne devrait pas dire des choses comme celle-ci. Victoire le regardait dans les yeux, Jack pouvait palper dans ses regards une envie qu'il n'avait pas vue jusque là. Son travail pour se faire désirer marchait encore mieux que ce qu'il pensait. Se mordant encore une fois la lève il dit d'un souffle court :

" Fais de moi ce que tu veux "

Il ne savait pas que cette phrase allait forcément provoquer quelque chose chez la fille. Jack savait qu'il ne fallait pas la provoquer, qu'elle n'avait pas peur de prendre les devants. Mais Jack la cherchait finalement et votre narrateur peut vous dire qu'il n'avait pas tors de l'avoir fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 1337
Popularité : 757
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Quelque part... Dans le noir... Perdue ?
Avatar : Blake Lively

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
1200/10000  (1200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Ven 5 Aoû - 20:11


    Lorsque la jeune fille avait retiré la ceinture, elle avait en vue de jouer un moment avec les nerfs de son compagnon avant de lui retirer son jean. Cependant, comme Jack avait échangé les rôles, elle entendit le tissu glisser sur le sol et emmêla ses jambes à moitié dénudées avec celles de Jack. Elle sentit les lèvres du jeune homme glisser sur son cou, sur sa mâchoire et elle retint un gémissement lorsque, sans le faire exprès, Jack mordit exactement à l’endroit le plus sensible chez Victoire. Une petite veine dans le cou, c’est normal que ce soit aussi sensible ? En tout cas, ça l’était… Pourquoi, qui, comment, où, hein ? Bref, je m’égare encore une fois.

    L’envie qui se faisait sentir chez Jack était contagieuse et bientôt, Victoire voulut reprendre le dessus. Mais, comme elle savait que les mecs avaient un putain d’égo mal placé, elle se laissa faire et profita un maximum. Elle n’aimait pas forcément se faire dominer mais dans tous les cas, elle adorait jouer. Victoire sentait à peine les mains de Jack glisser sur son corps, bien trop concentrée sur la langue qui parcourrait son cou et s’amusait particulièrement avec la veine sensible. La blonde dut se mordre les lèvres mais un petit gémissement retentit dans la pièce. Dieu, quelle foutue veine ! Par contre, elle sentit très bien l’air froid entrer en contact avec sa peau nue. Enfin, froid… Tout est relatif ! (Espèce de sophiste, va… Oui, le narrateur est un sophiste... et alors ?) Donc, le t-shirt vola aussi à travers la pièce et Victoire colla sa poitrine contre le torse de Jack pour lui prendre sa chaleur. Elle dut pourtant se détacher de cette peau si douce lorsque les lèvres de Jack descendirent dans son décolleté. Victoire baissa les yeux sur Jack et le vit se mordiller la lèvre.

    Je me débrouille pas trop mal pour un novice.

    Victoire voulut répliquer mais quand elle sentit la langue de Jack sur son ventre puis dans son nombril, elle perdit l’usage de la parole. Enfin, pour le moment. Et puis, la parole n’est pas égale à gémissement, aux dernières nouvelles. La blonde sentit le bouton de son short se détacher mais, alors qu’elle allait intervenir pour reprendre les commandes, Jack remonta et l’embrassa. Le baiser avait changé, était plus profond. Oh, et pis quoi ? Non, je ne vais pas m’étendre sur les qualités de ce baiser vu qu’on s’en fiche pas mal. Non ? Ah bon… Donc, le baiser était passionné et plein de désir. Voilà, content ?

    La jeune fille se détendit sous les lèvres de son… ami-futur-amant ? Et ben, ça va pas être compliqué à gérer, ça. Les mains chaudes de Jack coururent sur ses épaules, descendant peu à peu les bretelles du soutien-gorge. Pour chaque parcelle de peau dénudée, il y avait une pluie de baiser. Contre sa jambe, la Gryffondor sentait l’excitation de son partenaire. Les baisers étaient égaux d’un côté comme de l’autre mais quand le sous-vêtement finit sur le sol et que la langue de Jack courut sur la poitrine dénudée de la blonde, celle-ci décida qu’il était grand temps de reprendre le dessus. Attrapant les poignets de Jack, elle le fit basculer sur le dos et s’assit à califourchon sur ses cuisses.

    Les mains plaquées au-dessus de la tête, Jack semblait un peu surpris mais pas désagréablement, loin de là, trèèès loin de là, même. Victoire sourit et planta son regard dans celui du jeune homme, lui communiquant son envie. Juste après, elle plaqua ses lèvres contre celles de Jack et lâcha ses poignets, permettant à ses mains de vagabonder sur le torse du jeune homme. Les coquines glissèrent bien trop bas, effleurant à peine la bosse qui déformait le boxer, puis remontant sur les flancs du jeune homme.

    Fais de moi ce que tu veux

    La blonde s’amusa à chercher un point sensible qui ferait frissonner Jack, caressant ou plutôt effleurant du bout des ongles la peau. Lorsqu’elle passa sur la peau juste au-dessus de l’élastique du boxer, elle vit des centaines de frisson courir sur le ventre de Jack. Doucement, la jeune fille releva les hanches et fit glisser le sous-vêtement de Jack sur le sol. Les longs doigts de la jeune fille caressèrent de haut en bas l’excitation de Jack et elle vit avec satisfaction les yeux de Jack papillonner.

    Part pas tout de suite, mon chou

    Victoire l’embrassa et commença de très lent mouvement de va-et-vient. Oui, très lent, histoire de bien lui faire perdre la tête. Et bien quoi, depuis quand une fille n’a pas le droit d’être sadique ? Une fille a autant le droit d’être sadique qu’un mec ! Egalité des sexes, non mais ! Je m’égare. En fait non, pas du tout… Bref.

    Victoire remonta sa main et prit le visage de Jack en coupe, lui mordillant légèrement la lèvre inférieure. Puis, très doucement, la main droite de la jeune fille glissa sur la mâchoire, le cou et le torse du jeune homme. Effleurant chaque millimètre de peau, les doigts aériens de Victoire déclenchait une avalanche de frisson sur le corps de Jack. La fille sourit contre les lèvres de son ami et continua son chemin, effleurant plusieurs fois les flancs du jeune homme avant de descendre encore. Bientôt, les doigts de Victoire arrivèrent entre les cuisses de Jack mais, pour l’embêter un peu plus, elle ne remonta pas et préféra caresser la peau fragile à l’intérieur des cuisses, effleurant à peine et sans le faire exprès (mon œil aussi, ouais !) la base du sexe de Jack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Tynner
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 53
Popularité : 46
Date d'inscription : 18/07/2011
Localisation : Saint-Etienne
Avatar : Chad Michael Murray

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Sam 6 Aoû - 16:17

Si Jack n'avait jamais eu l'occasion d'être dans de tels dispositions avec une fille c'est que toutes ses ex ne se sentaient pas prête pour passer à l'acte. Le Gryffondor avait toujours été très gentil et attentif, il n'avait jamais voulu pousser l'une d'entre elle à faire une chose qu'elle regrettait. Le jeune homme n'avait jusqu'à ce soir jamais compris comment des personnes pouvaient avoir peur de faire l'amour. Cette nuit, qui allait changer beaucoup de choses croyez moi ô mes frères, avait fait naitre chez le jeune homme une certaine crainte. Peur qu'il ne puisse pas être dans de bonne disposition et votre narrateur sait de quoi il parle. Il suffisait que Jack n'éprouve plus de sensation à son entre jambe pour que Vic', sa Vic' amie depuis toujours le laisse tout seul. Mais non ! Victoire se trouvait sadique avec certaines personnes mais, Jack, elle ne voulait pas lui faire du mal et vice-versa. Ce soir, ils voulaient et allaient se donner très peu de mal. A mon humble avis de narrateur, Victoire allait être étonné de la performance de Jack. Bien que les mains de Victoire étaient très douces et provoquait chez lui une chaire de poule immense, le jeune homme en avait marre.

Marre que ses mains le torture à ne pas s'arrêter là où il le voulait. Il savait très bien qu'elle le faisait exprès, que ce n'était pas l'alcool qui lui faisait perdre ses repères sur le corps d'un homme. Surtout un repère aussi proéminent que celui-ci. Jack ne se suffisait plus des longues caresses de son amante. Il voulait plus, il savait qu'elle était dans les dispositionspour faire plus. Son état était tellement instable sous les mains de Victoire qu'il pouvait passer du désir charnel à l'envie brutal de sexe. Rien de bon pour une personne qui n'avait jamais réellement touchée une fille de sa vie. C'est peut-être pour ça qu'il était comme ça mais les mains de la fille le calmaient, façon de parler selon l'humble avis de votre narrateur. Elle voulait qu'il fasse ses preuves ? Elle voulait jouer, elle venait de réveiller le côté très joueur, parfois un peu hautin de Jack. Il mordit la lèvre de Victoire puis passa ses bras sur le bassin de la jeune fille, l'obligeant à enlever sa main. Basculé sur le dos Victoire regarda Jack d'un air encore plus surpris que la première fois. Totalement nu il commença à rendre la pareille à Victoire, ses mains et surtout sa bouche parcouraient le corps de la blonde. Il la voulait entière, il ne laissait aucun centimètre de peau sans la pression de son corps. Lui aussi descendit très bas, laissant la fille totalement nue. Il se releva un peu profitant de ses mains pour toucher la poitrine de celle-ci.

Sa bouche s'en alla arpenter les formes de la poitrine de la demoiselle, jouant, il se faisait bébé devant les seins de celle-ci jouant avec sa langue sur les tétons durs de Victoire. Il ne la voyait pas mais, il sentait qu'elle était déjà sur la voie d'un orgasme. Il voulait surtout lui montrer qu'il pouvait le faire. La bouche toujours en haut, les mains de Jack descendirent sur la cambrure de ses hanches puis la main droite revient vers l'entre jambe de celle-ci. Sans même prendre le temps de la torturer, Jack s'appliqua à caresser le sexe de Vic'. Légèrement mouillée, Vic' était apparemment contente. Jack s'appliquait tellement qu'il pris le risque de faire une chose qu'il n'avait jamais osé faire. Sa langue alla se confondre avec ses doigts. Il continua pendant quelques minutes, prenant lui-même du plaisir à le faire. Il sentait Victoire en train de prendre du plaisir. Il continua encore plus vite jusqu'au moment, elle lui tira les cheveux. Il eu envie de crier parce que tout le monde sait que ça fait mal quand on tire les cheveux, très mal ô mes frères ! Il releva la tête pour comprendre qu'elle, n'avait pas mal du tout le regard vide elle avait gémit très sensuelment, de quoi faire encore plus envie au Gryffondor. Il n'eu pas le temps de dire quelques choses que Victoire lui sauta dessus :

" Tu vas enfin t'occuper de moi ? "


Il n'avait pas réfléchi, c'était sorti tout seul. Son corps et son envie avaient parlés pour lui. Il lui fit un clin d'oeil avant que Victoire ne se plonge dans un baiser langoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 1337
Popularité : 757
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Quelque part... Dans le noir... Perdue ?
Avatar : Blake Lively

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
1200/10000  (1200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   Sam 6 Aoû - 18:39


    La jeune fille sentait le corps de Jack se crisper et se détendre en même temps. Elle sentit les dents du jeune homme mordiller sa lèvre et retint un frisson. Dieu qu’elle adorait quand on faisait ça, parole de narrateur. Narratrice ? Pareil. Vic’ sentit le bras de Jack s’enrouler autour de ses hanches, la forçant à retirer sa main de la peau si douce des cuisses. Elle se retrouva ensuite sur le dos, dominée par un Jack très joueur et, elle le savait, sur son visage s’étendait une moue très surprise. Non, elle n’allait pas se plaindre. Comme elle savait que c’était la première fois de Jack, elle allait tout lui passer. Ou presque. Parce que non, elle n’allait pas se transformer en drag-queen si l’envie le prenait.

    Les lèvres de Jack courraient sur le corps de la blonde qui n’allait pas s’en plaindre. Elle les sentit fortes dans son cou, douces sur sa poitrine puis elle se cambra légèrement et inconsciemment lorsque Jack s’amusa avec sa langue, la faisant tournoyer sur ses tétons. Pendant que la bouche restait sage (enfin, sage…), les mains de Jack descendirent sur le corps de Victoire, passant sur ses hanches et une des mains s’arrêta pendant que l’autre continuait son chemin entre les jambes de la jeune fille. Au lieu de la faire patienter comme un sadique, Jack répondit immédiatement à ses suppliques silencieuses, la caressant. Vic’ se crispa un peu avant de se détendre totalement, se laissant emporter par le plaisir qui montait en elle. Elle sentit parfaitement la langue de Jack glisser de sa poitrine à son ventre, continuant son chemin jusqu’à rejoindre ses doigts. Les mains de Victoire vinrent se placer automatiquement dans les cheveux blonds de son amant. Amant ? Oula, ça n’allait pas du tout ! C’était son ami, un ami très proche qu’elle aidait et initiait aux plaisirs charnels.

    Mais toute logique quitta l’esprit de la Gryffondor lorsqu’elle sentit la langue de Jack s’amuser avec ses doigts. Les mouvements s’accéléraient pendant que les doigts de Victoire se resserraient sur les cheveux de Jack. Lorsqu’un spasme lui fit crisper les mains, elle tira malencontreusement les mèches de Jack qui releva la tête. La blonde gémit légèrement, le regard dans le vide et son corps réagit instinctivement, reprenant encore une fois le dessus. De quoi donner le tournis, non ? Bref, Vic’ reprit le dessus et rit quand Jack lui fit un clin d’œil.

    Tu vas enfin t'occuper de moi ?

    Victoire bondit et happa les lèvres de Jack. Enfin ? Non mais oh, fallait le dire si tu étais impatient ! Le baiser était langoureux et la main de la blonde, qui descendait très rapidement, l’était tout autant. Les doigts de la jeune femme entourèrent le sexe tendu de Jack qui cessa de respirer pendant une petite seconde. Vic’ sourit contre les lèvres du Gryffondor et commença lentement, très lentement, à bouger sa main. Foi de narrateur/trice, je peux vous jurer qu’il n’y a rien de mieux pour faire perdre la tête à un homme. Les mouvements accélérèrent et Vic’ quitta les lèvres de Jack pour s’attaquer à son cou, lui laissant une jolie marque.

    La jeune fille commençait à avoir très envie de sentir le sexe tendu de Jack entrer en elle. Elle positionna ses hanches au-dessus de sa main et remonta ses lèvres sur celles de Jack pendant qu’elle amorçait la descente, faisant très lentement entrer Jack en elle. Celui-ci semblait avoir oublié comment respirer et Vic’ se permit un petit rire, toujours en ayant sa bouche collée contre celle de Jack.

    Hey, oublies pas de respirer. J’ai pas envie que tu meures maintenant, moi

    Ondulant des hanches, Vic’ marmonna un sort de protection. Pas envie de tomber enceinte maintenant, non mais ! Et puis, pour ceux qui se posent la question, non les sorciers n’utilisent pas de préservatif vu qu’il existe un sortilège pour se protéger. C’est quand même mieux que les vulgaires morceaux de plastiques qu’utilisent les moldus. Les hanches de Vic’ bougèrent un peu plus vite, faisant frissonner Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[++] Le bar du Pendu ou comment porter un nom pareil ? ||Jack (Flashback, il y a un an)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Port du scramasax
» [T] - [EVENT OCTOBRE] [BDE] HALLOWEEN
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's Devil :: En dehors de Poudlard :: Londres :: Les quartiers moldus :: Little Hangleton/Great Hangleton-