Partagez | 
 

 Les portes du temps - Lylinee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy Weasley
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 327
Popularité : 122
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Le dortoir des serdaigle
Avatar : Ellen Page

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Les portes du temps - Lylinee   Jeu 30 Juin - 16:14

image 500*200


Présentation de l'histoire

Titre de l’histoire : Les portes du temps
Auteur : Lylinee
Posté sous : Ann Hoêl Suddarth
Personnage principale : Elianne Donovan.

Histoire qui m'est venu à l'esprit il n'y a même pas une heure. Les chapitres ne sont pas encore écrit, ni même le prologue. Mais j'essayerais de les poster le plus vite possible.

Résumé : Qui parmi vous crois en la magie ? Personne. C'est aussi le cas d'Elianne et Ryan avant de se retrouver transporter au temps des chevaliers. Comment réagiriez-vous si vous vous retrouviez en face de l'un de vos ascendants ?


Merci de ne pas commenter sur ce sujet, si vous voulez faire des commentaires sur ma fiction merci de me les faire par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Weasley
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 327
Popularité : 122
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Le dortoir des serdaigle
Avatar : Ellen Page

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les portes du temps - Lylinee   Jeu 30 Juin - 16:15



Présentation des Personnages Récurrents


Elianne Donovan
C'est une jeune fille de 15 ans. Elle est habituée à avoir de belles choses et de vivre dans le luxe puisque sa famille est la descendance direct de Gauvain, chevalier de Camelot. Mais rien de tous cela n'intéresse la jeune fille, pour elle ce qui compte est sa passion pour le combat, surtout celui à l'épée.
Ryan Dellcourt
Originaire de France, c'est le meilleur ami d'Elianne, même si par moment c'est comme chien et chat. Il ne comprend pas la passion de la jeune fille pour le combat, lui qui préfère la lecture et le calme.
Arthur Pendragon
Fils légitime du Roi Uther. Il est le prince de Camelot et aussi celui qui accèdera au trône au moment venu. C'est une personne beaucoup plus aimable que son père, mais il est aussi très arrogant. Amoureux de Guenièvre, il doit faire abstraction de ses sentiments pour le moment.
Gwaine
Fils de chevalier, il est devenu lui même chevalier de Camelot par le Prince Arthur, alors qu'il n'apprécie pas du tout les nobles. Mais il pense que le prince est une personne qui vaut le coup qu'on lui sauve la vie. Il manie très l'épée, c'est un beau parleur.
Merlin
Fils d'Hunith et de Balinor, il est devenu le dernier des dragonnier à la mort de son père. Il vit à Camelot avec Gaius, c'est aussi le valet du Prince. Merlin est un jeune sorcier qui œuvre pour protéger Arthur.
Guenièvre Logres
Guenièvre est la fille du forgeron de Camelot, Tom. Elle est couturière mais elle était surtout la fidèle et dévouée servante de Lady Morgane, ancienne pupille du Roi Uther Pendragon. Maintenant ce n'est plus qu'une simple servante amoureuse du Prince Arthur. Pour ne pas souffrir, elle fait son possible pour éviter de croiser le prince.
Uther Pendragon
Roi de Camelot et Père d'Arthur. Il vient à peine de se remettre de la trahison de Morgane sa fille illégitime. Uther est une personne avec peu d'ouverture d'esprit, pour lui tout les problème vienne de la magie et elle doit être détruite. Il fait bruler toute personne soupçonner de sorcellerie.
Morgane Pendragon
Morgane a bien changer, ce n'est plus une jeune fille innocente. Elle tient à venger la mort de sa sœur Morgause et compte bien trouver le moyen de la ramener des mort. C'est une grande sorcière qui ne connait pas encore la limite de ses pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Weasley
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 327
Popularité : 122
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Le dortoir des serdaigle
Avatar : Ellen Page

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les portes du temps - Lylinee   Jeu 30 Juin - 16:15



Nisi vos, quos amisit Camelot.

Depuis sa tendre enfance, Elianne n'aimait pas aller en cours, elle pensait que l'école était une prison pour enfant qui inhibe la liberté de penser. Non, cette jeune fille de 15 ans aimait par dessus tout passer son temps à se battre à l'épée où avec un bout de bois. Ce que le meilleur ami de celle-ci ne comprenait pas. C'est vrai, une jeune fille de son âge était censée s'intéresser à la mode, au shopping, aux garçons, mais pas au combat. Aujourd'hui, mercredi 15 mai de l'année 2008 était un jour qu'elle n'aimait pas. D'ordinaire, ça allait, elle n'avait cours que le matin. Mais son professeur d'histoire, passionné par les légendes en tout genre, avait organisé une sortie scolaire sur les terres de ce que fut Camelot au temps Jadis.

La jeune fille blonde marchait d’un pas vraiment lent, elle le faisait exprès retardant le groupe. Elle entendait sans cesse les remarques désobligeantes de son professeur comme « Voulez-vous bien vous dépêchez ? » ou encore « nous n’allons pas coucher sur place pour votre minois », seulement elle n’avait que faire de ses remarques, elle n’aspirait qu’à une seule chose, rentré chez elle.

- Allez Eli fait un effort pour moi, fit son meilleur ami. Tu ne t’en rendras même pas compte, on sera bientôt rentré. Puis c’est tout de même mieux que d’être dans une salle de cours, ici on peut respirer l’air des prairies. De plus les histoires du Roi Arthur sont les plus légendaires, elles sont vraiment passionnantes.
- Ryan, soupira-t-elle. Tu ne comprends pas, ces histoires je les connais toutes de la version du Chevalier Gauvain. Ma grand-mère m’en raconte une tous les jours, alors excuse-moi d’en être blasé à la fin. Ensuite je ne vois pas ce que tu trouve d’extraordinaire là-dedans.
- La magie, répondit-il comme si c’était l’évidence même.

Elle regarda son ami un moment avant de partir dans un grand rire sincère. Elle ne pouvait plus s’arrêter, ce qui attira encore les foudres du professeur qui lui jura que si elle faisait encore un pas de travers, elle serait collée pour 1 semaine. Ce qui eut le don d’arrêter son fou-rire. Ryan boudait dans son coin, pourquoi elle ne pouvait pas croire en la magie ? Il n’en savait rien, mais il était près à n’importe quoi pour lui prouver qu’elle avait belle et bien existé et qu’elle pourrait renaitre de ses cendres. Eli ne fit plus rien et elle suivit le mouvement dans un silence de mort, comme Ryan.

- Vous avez quartier libre jusqu’à 17h00, c’est-à-dire 1 heure, prononça le professeur d’une voix haute et forte.

Ce n’était pas trop top disait une petite voix à l’intérieur de notre héroïne. Elle marchait vers des lieux inconnus en compagnie de son ami de toujours, elle suivait les rythmes de ses pas, ne regardant même pas devant elle lorsqu’elle se prit une porte en pleine figure.

- Aie, siffla-t-elle. Tu peux me dire ce qu’une porte fait encore debout sans mur pour la soutenir pesta-t-elle en se retournant vers le jeune homme.
- Le peu de béton qu’il reste autour, fit-il en haussant les épaules. Fais voir deux secondes si tu n’as pas une égratignure.
- Mais non, ça va je ne suis pas en sucre non plus. Regarde sur l’arcade il y a une inscription. Tu arriverais à la lire parce que mes lunettes sont dans mon sac et…
- et tu es trop flemmarde pour les sortir, c’est bon je vais lire. Alors c’est écrit en latin je crois, l’inscription dit Sursum usque vigente, per ostium tempus. Nisi vos, quos amisit Camelot. Tu sais ce que cela veut dire ?
- Bien sur que non, je ne parle pas le latin et je ne suis…

Elle ne pu finir sa phrase que la vielle porte en bois grinça et s’ouvrir toute seule très lentement. Une lumière très vive et blanche en sortait, puis disparu l’instant qui suivit. Ryan regarda sa meilleure amie en souriant, il savait qu’il avait raison de croire en la magie, ce qui venait de se produire en était la preuve formelle. Il prit la main d’Elianne qui n’avait pas encore réagit et l’attira avec lui vers l’encadrement de la porte. Celle-ci se referma sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Weasley
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 327
Popularité : 122
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Le dortoir des serdaigle
Avatar : Ellen Page

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les portes du temps - Lylinee   Jeu 30 Juin - 16:19



Prince Arthur pour vous servir


Merlin était le nom que l’on entendait résonner entre les murs du château de Camelot en ce doux matin. Le serviteur du Prince avait du faire une chose de travers, où bien n’avait pas encore amené son petit déjeuné à Arthur. Le dit Merlin courrait à vive allure pour ne pas mettre en colère le Prince. Arrivé dans les appartements de ce dernier, il trouva la pièce dans un désordre très prononcé. Le jeune serviteur regardait de toute part la pièce et croisa enfin le regard furibond de son maitre.

- Merlin, je peux savoir ce que tu as encore fais ? Je reviens de mon entrainement matinal et je retrouve mes appartements dans ce désordre. Aurais-tu perdu quelques choses Merlin ?

Le serviteur regardait son maitre sans rien comprendre, lorsqu’il était partit avec les draps sals, les lieux étaient parfaitement rangé. De plus il y avait passé plus d’une heure à tout rangé pour que cela soit convenable à notre future majesté.

- Ce n’est pas moi sire, je vous assure que lorsque j’ai fermé les portes, votre appartement était encore ordonné, fit le serviteur.

Le prince leva les yeux au ciel, il était sur que Merlin n’avait pas fait cette corvée puisque l’accès aux appartements était réservé à la personne qui y vivait, mais aussi à son serviteur.

- Merlin, tu ranges ceci et je veux qu’à mon retour tout soit propre. Tu as trente minutes.
- Mais j’y ai passé plus d’une heure tout à l’heure.
- Je ne veux même pas le savoir, tu ranges c’est tout. Je ne vais pas faire tout travail.

Arthur parti d’un pas pressé en direction de la salle du trône, son père, le roi de Camelot l’avait convoqué pour lui parler d’une affaire urgente à régler, comme toujours en vérité. Pendant ce temps, Merlin maugréait contre l’héritier de Camelot. Il était certain qu’Arthur avait de nouveau mis en désordre ses appartements parce que ça ne lui plaisait pas tel quel. Un jour, il lui montrera qu’il n’est pas un animal qui doit répondre à tous ces caprices, en attendant il pouvait juste céder et ranger. Revenons auprès de notre prince, il écoutait sagement son père qui lui parlait de l’arcade situé sur les limites de Camelot au nord. D’après un paysan, elle aurait été activée. Arthur fut surpris de l’entendre, pour lui l’arcade n’était qu’une légende.

- Il faut que tu te rendes sur place Arthur, intima le roi, tu dois découvrir ce qui se passe. Si quelqu’un fait œuvre de magie, ramène le qu’on le punisse. Tu dois t’y rendre seul, je ne veux pas que tous le royaume soit au courant. Parce que vois-tu, l’arcade est une porte magique, d’après Gaius lorsqu’elle est actionnée c’est qu’une personne vient de la traverser.
- Bien père, je n’emmènerais avec moi que mon serviteur.

Arthur se retira après avoir présenté ses respects à son père, puis retourna dans ses appartements. Il y trouva un Merlin à quatre pattes en train de récurer le sol. Sur le moment, le prince pensait que Merlin ne servait définitivement à rien.

- Prépare les affaires, nous partons. Tu termineras tes corvées plus tard et surtout ne me demande pas où nous allons.

Loin de la cité de Camelot, à la limite du royaume au nord, on pouvait apercevoir deux corps inconscient sur le sol. L’un était un homme, l’autre était une jeune femme. Heureusement que leur professeur d’histoire les avait obligé à enfiler des tenus des temps des chevaliers, car autours d’eux se trouvaient une bonne dizaine de paysans qui chuchotaient, se demandant ce qui avait pu se produire pour que ce chevalier et cette Lady se retrouve assommés. Les deux concerné se réveillèrent difficilement sous le regard interrogateur de la petite foule. On entendait à quelques mètres, un homme qui criait à son serviteur de se dépêcher et qu’ils ne faisaient pas une ballade à cheval pour rien. Arrivé auprès des villageois, le Prince qui avait été reconnu demanda à Merlin de renvoyer les habitants chez eux. Quant à Arthur, il se rapprocha de la jeune fille en premier, il lui tapota gentiment une de ses joues pour la sortir de son sommeil. Elianne, oui, c’était bien notre héroïne allonger dans l’herbe, ouvrit un œil puis l’autre doucement. Son regard fut d’abord troublé, puis devient net. Elle ne reconnu pas la personne et prit peur, sur le ceinturon du jeune homme, elle vit une épée. Sans que personne ne s’en aperçoive, elle s’en empara et la plaça sous le coup du Prince.

- Qui êtes-vous et qu’alliez-vous faire ? Prononça la voix de la jeune fille.
- Et bien, vous étiez évanouie voyez-vous et en bon prince que je suis, je suis venu à votre aide.

Avait-elle bien entendu Prince ? Oui elle en était sur. Cependant elle ne baissa pas sa garde et resta sans bouger avant de comprendre ce qu’il se passait. Au coté de la jeune fille, le jeune homme roux venait de sortir de sa léthargie et regarda avec incompréhension sa meilleure amie une épée à la main. Il ne savait pas quoi faire pour freiner son ami. Alors que Merlin dans son coin, venait à peine de remarquer l’épée contre la carotide de l’héritier. Il fallait qu’il fasse quelques choses pour sauver le Prince Arthur encore une fois. Mais Arthur repris contenance et en un mouvement repris son épée et il se releva.

- Je n’avais aucune mal intention envers votre personne, je puis vous l’assuré. Voici mon serviteur Merlin, et moi, Prince Arthur pour vous servir Lady.

Merlin souffla silencieusement, voila qu’il était repartis dans un nouveau numéro de drague. Il ne manquait plus qu’il fasse la révérence, où qu’il fasse le paon. Elianne regardait les deux personnes avec des yeux ronds, puis se tourna vers son ami.

- Ryan qu’est-ce que tu as encore fait ?


Dernière édition par Lucy Weasley le Lun 15 Avr - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Weasley
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 327
Popularité : 122
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Le dortoir des serdaigle
Avatar : Ellen Page

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les portes du temps - Lylinee   Jeu 30 Juin - 16:20



Absurdité la magie n’existe pas


Autour d’une table on pouvait voir quatre paires d’yeux. Deux d’entre elles fixaient l’un après l’autre les deux autres. Pour être plus précis, nous avions Gaius, Merlin, Ryan et Elianne autour de la table. Gaius posait beaucoup de question pour savoir qui ils étaient véritablement. Seulement la seule jeune fille de la pièce avait l’air perdu dans son esprit, depuis qu’elle avait rencontré ce prince et son serviteur, Elianne était comment dirions-nous, en colère contre son meilleur ami. Mais aussi un peu contre elle, après tout elle avait demandé à ce qu’il lise l’écriteau sur l’arcade. Maudite curiosité se jura-t-elle intérieurement.

Suite en construction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les portes du temps - Lylinee   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les portes du temps - Lylinee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's Devil :: Une Petite Détente? :: La Gallerie des artistes :: L'écriture-