Partagez | 
 

 Le passé finit toujours pas vous rattraper - Alexander N. Malyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esmeralda A. James
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 303
Popularité : 232
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Dans tes rêves...
Avatar : Megan Fox

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Le passé finit toujours pas vous rattraper - Alexander N. Malyen   Mar 28 Juin - 19:06

    La chaleur devenait vraiment étouffante, moi qui me réjouissais de cette sortie à Pré Au Lard commençais sérieusement à regretter. J’aurais préféré être à cette heure dans le parc à l’ombre sous un arbre, ou mieux, au bord du lac. C’était mes amies de Serdaigle qui m’avait quelque peu forcée à venir avec elles. Elles avaient insistées pour qu’on fasse les magasins et que l’on profite du beau temps, n’ayant pas très envie de rester seule au château j’avais cédée en pensant que ça pourrait être une bonne sortie. Ce n’était pas vraiment le cas. Mes trois amies étaient à présent en compagnie de leurs petit ami respectif et je me retrouvais seule à tenir la chandelle. Génial. C’était rare que je me retrouve seule. J’étais sans vouloir me vanter, sans doute l’une des plus jolies filles de Poudlard et je ne manquais pas de prétendants. J’adorais ça, flirter, mais les relations sérieuses et moi ça faisaient deux. Je n’étais pas spécialement douée par l’amour. Même si je l’avouais, au fond de moi je les enviais. J’aurais bien voulu avoir un petit ami aimant, et fidèle. Mais je gâchais toujours tout, je me lassais, j’étais trop compliquée. La seule personne, pour qui j’avais de réel sentiments c’était Marshall, mon meilleur ami. J’étais le genre de fille débile qui tombait amoureuse de son meilleur ami, alors que celui-ci, je précise est déjà fou d’une autre, qui est également l’une de mes amies les plus proches. Oui, ma vie sentimentale ressemblait à une tragédie du 17eme siècle.

    Je lança un coup d’œil aux couples qui se tenaient à côté de moi. Grr, ils m’énervaient.

    « Vous savez quoi, je vais faire un tour aux Trois Balais, je vous rejoins après. »


    Mes amies, bien trop obnubilés par leurs petits amis, acquiescèrent sans chercher à comprendre. Je leva les yeux au ciel avant de partir en direction de mon bar préféré. Lorsque j’entra aux Trois Balais, la fraicheur qui y régnait me fit un grand bien. Je détacha mes longs cheveux bruns qui étaient retenus en queue de cheval avant de me diriger vers le bar. Presque immédiatement je remarquai les têtes qui s’étaient tournées vers moi. J’avais l’habitude la l’attention que me portait la gente masculine, mais je ne pus m’empêcher de jeter un œil à ma tenue. Je portais un débardeur gris, légèrement transparent, et un short noir. Il faisait quand même 32° j’avais le droit d’être en short non ?
    Bref j’ignorais ces regards et me diriger sans plus attendre vers le bar et commandai une Bierreau beurre. Le barman me servit et je le remerciais, je sortis mon porte monnaie pour le payer lorsque je vis glisser un Gallion. Je me pencha pour le ramassser et je me sentis percuter quelque chose d’assez dur. Un corps.

    « Oups, pardon désolée, je ne vous avez pas vu. »


    Mon regard se posa sur le visage de la personne que je venais de bousculer, un visage que je connaissais très bien.

    « Oh, salut Alex. » Murmurai-je avec une pointe d’embarras.

    Il était bien la dernière personne que je m’attendais à voir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander N. Malyen
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar


Messages : 19
Popularité : 21
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Le passé finit toujours pas vous rattraper - Alexander N. Malyen   Mar 28 Juin - 21:00

  • Alex s'était réveillé difficilement ce matin, comme ceux des jours précédent. Tous le monde dans l'école manquer de sommeil mais lui peut être être un peu plus que les autres, il avait l'habitude d'être chouchouté dès le commencement de sa journée chez lui c'éait comme ça mais maintenant il était à Poudlard. Le jeune garçon monta les quelques marches qui lui permettait de rejoindre le premier étage, et il aida du mieux qu'il pouvait les personnes qui se faisait embéter par les Sepentards ça devener répétitif trop répétitif,mais est-ce que ça servait à quelque chose ils recommençeraient le lendemain. Tous le monde dans la pièce se demander ce qu'il pouvait bien se passer avec les Serpentards. Alex ne savait pas lui ce qui se passait mais une chose était sur ce n'était pas normal, ils avaient tous le temps eu un sale caractère mais cette anée c'était pire que les années précédente. Il ne perdait pas espoir que tous redevienne normal au contraire, malheuresement le nombre de chance était minime.


    -Mais qu'est-ce qu'ils ont ces idiots de SERPENTARDS!

    Toutes les personnes dans la pièce s'étaient retouner vers le jeune fille qui venait de parler. Alex ne la connaissait pas personnelement mais elle était dans les mêmes cours que lui. Il était presque sur de l'avoir déjà dans son Poudlard avant elle aimait vivre cela ce voyer mais maintenant. Le jeune garçon attendit quelques minutes avant d'aller la voir et essayer de la calmer. À peine le jeune garçon était-il arriver devant elle qu'elle dit.

    - Dis que moi que tout redeviendra normal.

    Alex la regarda un moment elle était en sanglot jamais il n'avait vu quelqu'un pleurer autant mais il y avait de quoi. Finalement Il s'assit à coter de la jeune fille et il l'entoura de ses bras pour essayer de la calmer.

    -Ne t'en fais pas, ils vont rapidement se calmer

    Le Jeune Poufsouffle resta un moment dans cette position et finalement au bout de quelques temps retira ses bras. Alex quitta la pièce pour se diriger vers pré-au-lard, pour une sortie qu'il avait promis de faire avec quelques uns de ses amis. Non pas que ça déranger Alexander d’aller jusqu'à pré-au-lard mais il avait un millions de choses à faire pour lé début de la saison de quidditch. Prendre un nouveau balai, son nouvel équipement d'Attrapeur. Le jeune homme marcha pendant plusieurs minutes jusqu'à arriver à pré au lard ou il alla directement à l’endroit qu'il aimait le plus, les trois balais. C'était un bar fort agréable, il ne comptait plus le nombre de fois ou il y est allé. Il rentra dans le petit pub, il y avait pas mal de monde, surtout des couples et des étudiants que n'avait rien d'autres à faire. Alexander se dirigea vers le bar ou il commanda un bière au beure. Soudain, il sentit quelqu'un le percuter au niveau du torse il se baissa et vit un longue chevelure brune. Il reconnût rapidement son ex, Esmeralda James. Elle était devenu vraiment très canon, non pas qu'elle ne l'était pas avant loin de là mais, plus elle grandit et plus elle devient sexy.

    - Salut Esmeralda.

    Le jeune homme prit la main de la jeune fille pour l'aider à se relever.

    - Ca fait longtemps, tu vas bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda A. James
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 303
Popularité : 232
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Dans tes rêves...
Avatar : Megan Fox

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le passé finit toujours pas vous rattraper - Alexander N. Malyen   Mer 29 Juin - 12:05

    Alexander. Si on m’avait dit que j’allais le croiser aux Trois Balais… Et bien je crois que je n’y aurais pas mis les pieds.

    - Salut Esmeralda.

    Sa main prit la mienne pour m’aider à me relever, un frisson parcourut tout mon corps.

    - Ca fais longtemps, tu vas bien ?

    Il était vrai que cela faisait un moment que je ne l’avais pas croisé, ou du moins que je ne lui avais pas parlé. Pas que je ne le voulais pas, je n’avais tout simplement pas vraiment le courage.

    « Je vais bien, merci. Et toi, depuis le temps ? »


    Restes calme, et naturelle. Sois belle, souris. C’Est-ce que je savais faire de mieux non ? Je m’assis sur un des tabourets qui se trouvait devant le comptoir et croisa les jambes avant de me mettre à entortiller l’une de mes mèches de cheveux nerveusement. J’étais ridicule, et je le savais. Je me mettais dans un tel état pour si peu. Enfin, si peu … C’était Alexander. Quand je disais que je n’avais jamais connu l’amour et de relation sérieuse c’était en réalité un petit mensonge. Il y avait bien eu un garçon dans ma vie, Alex. On s’était rencontrés dans le Poudlard Express lors de notre première rentrée. Lorsque l’on arrive en première année on est toujours perdu, et quand, comme moi on n’a ni frères ou sœurs déjà scolarisés on se retrouve tout seul. Alexander était dans le même cas que moi, et on a sympathisés immédiatement. Même si nous n’avons pas été envoyés dans le même maison une fois arrivés à Poudlard nous sommes toujours restés d’excellents amis. Jusqu’en quatrième année où notre amitié à finit par se transformer en idylle. Nous sommes restés ensemble un an. Une année où j’ai passé de superbes moments à ces côtés. Comme je le disais, je foire toujours tout, et avec Alex, j’ai foiré, évidemment. C’est en cinquième année que j’ai rencontrée ma mère biologique (mais ça je ne le savais pas encore) Irina, elle s’était présenté comme une jeune femme célibataire, sans enfants. Je l’avais trouvé si belle, si charmante, si convaincante quand elle me proposait de sortir. Je n’étais qu’une gamine qui ne connaissait rien à la vie. En quelques mois, la jeune fille sage que j’étais s’était transformé en vrai délurée. Au revoir les petites jupettes que maman m’avait acheté, bonjour, les shorts déchirés, les mini jupes et les hauts minuscule. La drogue, l’alcool, voilà l’univers dans lequel j’évoluais. Lors de ma rentrée à Poudlard, je n’étais plus la même, agressive lorsque j’étais en manque, totalement déchirée lorsque j’avais ma dope. Constamment sur les nerfs, où en train de planer, j’étais lunatique, je fumais clope sur clope, buvait en pleine journée et je m’obstinais à dire que j’allais bien. J’étais incontrôlable et horrible avec mes proches. Alexander en avait souffert, il avait essayer de m’aider, je le savais mais il avait finalement laissé tombé et je le comprenais parfaitement. Depuis notre rupture et malgré ma désintoxication je ne lui avais pas vraiment reparlé. J’avais tellement honte de mon comportement …

    « Qu’Est-ce que tu racontes de beau ? »


    Plus niais comme question, tu meurs. Je pris ma boisson et bus une gorgée en essayant de paraitre le plus naturel possible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le passé finit toujours pas vous rattraper - Alexander N. Malyen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le passé finit toujours pas vous rattraper - Alexander N. Malyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vie est une partie d'échec dans laquelle le roi finit toujours par mourir... [Pv Edwin]
» [HOT] Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler. ▬ Jéricho Stride. **
» Un mensonge finit toujours par être dévoilé. [Channelle]
» Le mal est passé mais le passé fait toujours mal.
» FINISH | Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's Devil :: En dehors de Poudlard :: Pré-au-lard :: Les trois balais-