Partagez | 
 

 "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Ven 6 Mai - 17:27

Lennon soupira tout en marchant dans les couloirs de Poudlard.
Elle n'avait vraiment, vraiment pas envie de retourner en cours.
Et dire qu'il restait encore toute une après midi! Et, pas de chance, c'était deux heures de Divination et une heure d'Histoire de la magie...Sans compter les cours particuliers d'Etudes des Moldus qu'elle donnait à une élève de sa maison qui était en difficultés.
Bref, la journée était carrément loin d'être terminée pour Lennon.
Lassée par la chaleur qui se diffusait dans le chateau à cause de l'approche de l'été, elle entra dans les toilettes et fonça vers les robinets.
Arrivant devant les miroirs, elle se rendit compte que ses cheveux étaient décoiffés et que son maquillage avait coulé.

"Eh Merde.", murmura-t-elle en secouant la tête.

Se penchant légèrement, elle passa un coup d'eau bien fraiche sur son visage et quand elle le releva, son crayon noir laissait des trainées épaisses sur ses joues. Cette vision assez comique d'elle même la fit sourire. Les filles qui pasaient par là devaient la prendre pour une folle et la dévisageait. En réponse, elle se contentait de rire.
Puis, reprenant son calme, elle prit le sac qu'elle avait posé au sol et en sortit une petite trousse. Là, elle y rangeait tout ses rayons, fond de teint, etc...
Tout d'abord, elle attrapa un élastique et attacha ses cheveux roses en un chignon rapide qui lui donnait un air rebelle et sage à la fois.
Puis elle se démaquilla et entreprit de recommencer tout le travail qu'elle avait fait ce matin pendant près d'une demie heure.
C'était sa 6ème année et les cours étaient de plus en plus durs, plus intensifs. Certains professeurs aimaient noyer les élèves sous les devoirs et Lennon se demandait souvent si elle arriverait à tenir le rythme.
Après tout, étant sang-mêlé, elle avait vécu chez les Moldus jusqu'à ses 11 ans et était habituée à ne pas pratiquer de magie. Là bas, il y avait moitié moins de cours!
Au départ, elle espérait s'habituer aux longues journées et aux différentes matières, les passionnantes comme les soporifiques.
Mais pour l'instant, elle avait l'impression de vraiment patauger...
Une moue boudeuse sur le visage, elle se démaquilla et sortit son crayon couleur ébène.
Là, elle commença à retracer les contours de ses yeux, les noircissant doucement.
Soudain, elle entendit la porte des toilettes s'ouvrir à nouveau. Lennon leva les yeux et, quand elle vit qui venait d'entrer, elle en lâcha son crayon qui s'échoua dans le lavabo.

Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda A. James
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 303
Popularité : 232
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Dans tes rêves...
Avatar : Megan Fox

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Ven 6 Mai - 19:31

    Plus que deux ingrédients et ma potion serait finie. Enfin ! Je lança un regard autour de moi et vit que le professeur passait entre les rangs pour commenter les potions de mes camarades. Je me dépêcha d’ajouter la racine d’Asphodèle et la queue de rat dans mon chaudron. Le liquide verdâtre qui s’y trouvait prit rapidement une couleur bleu nuit comme l’indiquait le manuel. Je remua ma potion, satisfaite de moi-même.

    « Bon travail Miss James, vous semblez être la seule à avoir réussi votre potion. »
    Fit le professeur en analysant ma potion.

    Je souris légèrement et je vis l’une de mes camarades se pencher vers mon chaudron pour examiner le contenu. Je jeta un coup d’œil au sien, à l’intérieur une mixture rouge s’y trouvait.

    « J’accorde 10 points à Serdaigle. » Ajouta le professeur.

    Je fis un grand sourire à ma camarade, qui me le rendit. La cloche retentit annonçant la fin du cours. Le professeur donna les devoirs pour le prochain cours et après avoir vider nos chaudrons nous quittâmes la salle de classe. Lorsque je fus dans le couloir je me rendis compte de la chaleur qui régnait dans la salle de classe. Je mourrais de chaud. J’annonçais à mes camarades que j’allais passer aux toilettes pour me rafraîchir avant d’aller déjeuner. De toute manière, je n’avais pas très faim. Étonnant venant de moi. J’étais épuisée, j’avais passer toute l’heure de potion à me concentrer et à me donner un mal de chien pour réussir ma potion. J’adorais ce cours, c’était vraiment mon préféré, surtout celui ou je réussissais le mieux. Marshall mon meilleur ami disait que ce n’était pas étonnant venant d’une ancienne toxicomane. Je savais qu’il plaisantait, et je riais de cela avec lui, même si cette période de ma vie n’avait pas été très plaisante. Mais je m’en étais sortie, et à présent tout cela était derrière moi. Je préférais ne plus trop y repenser et me concentrer sur le présent et surtout sur le futur qui s’offrait à moi.

    J’arrivais devant les toilettes, je poussa la porte et y entra. Il n’y avait personne à part… J’aurais pu reconnaître entre mille cette chevelure rose bonbon. Lennon. J’avala ma salive et me dirigea comme si de rien n’ était vers les robinets. Je me tourna vers la Serdaigle et lui lança un sourire chaleureux, bien qu’un tantinet timide.

    « Salut. »


    Je tourna mon visage vers le miroir et m’examina. Je détacha mes longs cheveux noirs qui étaient relevés en queue de cheval pour moins me gêner durant la préparation de ma potion. Je me passa un coup d’eau sur le visage avant de reporter mon attention sur Lennon qui se trouvait à ma gauche. Je ne pouvais l’ignorer.

    « Je ne m’attendais pas à te voir … Tu ... Tu vas bien ? »


    J’espérais qu’elle ne me réponde pas trop sèchement ou même qu’elle m’insulte. Je savais que ce que lui avait fait était inadmissible et que je m’étais montré très cruelle envers elle. Mais je le regrettais, sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Ven 6 Mai - 20:30

« Salut. », avait murmuré Esmeralda après s'être installée au lavabo à la droite de Lennon.

Celle-ci n'avait pas répondu. Lennon se contentait de fixer son propre reflet dans le miroir en face d'elle. A vrai dire, elle avait envie de partir ou même de frapper son ancienne amie. Après tout ce qu'elle lui avait fait endurer, c'était normal.
Reprenant le contrôle d'elle même, elle baissa la main et repris son crayon avant de retourner à sa tâche initiale: Se maquiller.
Elle espérait que la nouvelle venue lui ficherait la paix et continuerais de l'ignorer puis partirait sans rien lui dire d'autre qu'au revoir.
Mais ses espoirs s'envolèrent quand elle entendit:

« Je ne m’attendais pas à te voir … Tu ... Tu vas bien ? »

Lennon leva les yeux au ciel et souffla avant de refermer sa trousse à maquillage d'un coup sec après y avoir replacé son crayon. La colère bouillonnait en elle. Vraiment. Lennon n'avait qu'une envie, c'était de décrocher une droite a Esmeralda et lui cracher au visage toutes les insultes possibles et imaginables.
Elle rêvait de déballer son sac et de sévèrement l'engueuler.
Sauf que, d'un autre côté, elle comprenait. Sa rancune était balayée par les raison du changement de son ex amie.
La drogue était la principale responsable. Lennon savait jusqu'ou pouvait entrainer la dépendance.
Lui pardonner prendrait un certain temps. Peut-être beaucoup, et la Serdaigle allait devoir se montrer patiente.

Alors, elle se contenta de lever les yeux vers Esmeralda et de dire:

"Tu sais, il n'y a personne ici a part nous deux. Tu n'es pas obligée de m'adresser la parole. Tu n'as personne à impressionner, après tout, non? , répondit-elle d'une voix plate. Ni joyeuse, ni colérique. Juste...Normale.

Un ange passa et Lennon regarda Esmeralda de haut en bas avant de dire:

"Attends...Ca t'intéresse vraiment?"

Toujours pas de réponse. Juste un regard triste.
Lennon se sentit mal et elle ne put s'empêcher de dire:

"...Toi, tu as l'air d'aller mieux."

Son ancienne camarade avait changé. Elle n'avait plus les yeux vitreux, le teint pâle et elle avait l'air de s'être un peu remplumé, ce qui n'était pas plus mal.
Elle ressemblait enfin à nouveau à la fille qu'elle avait connu lors de leur cérémonie de répartition, six ans avant.
Et, bon dieu, elle avait l'air de se sentir coupable. Lennon lui en voulait d'ailleurs pour cela également.
Déjà qu'elle n'avait pas tellement la rancune tenace, voir quelqu'un malheureux ou mal à l'aise l'insupportait. Même si ce que l'un lui avait pourri la vie et l'avait mise plus bas que terre.
Lennon était le genre de personne à sauver son pire ennemi si il était en danger de mort. Et c'était d'ailleurs une des faiblesse qu'elle détestait le plus chez elle. Sa gentillesse et son empathie étaient à double tranchant malheureusement pour elle.
Alors elle préféra détourner le regard pour ne pas céder. Elle ne pouvait pas se laisser faire et pardonner aussi facilement!
Si Esmeralda se sentait coupable, parfait! C'était tout à fait normal!
Et si elle voulait redevenir l'amie de Lennon, elle avait devoir prendre sur elle et lui prouver que ce n'était pas une sale petite merdeuse. Elle devait lui prouver qu'elle avait changé. Pour de vrai.

Puis Lennon regarda sa montre. Elle n'avait plus assez de temps pour aller manger, mais de toute façon son estomac était tellement noué qu'elle n'aurait rien pu avaler.
Elle se risqua à regarder à nouveau la jeune fille à côté d'elle et attendit une réponse. Ou même une réaction de sa part.



Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda A. James
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 303
Popularité : 232
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Dans tes rêves...
Avatar : Megan Fox

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Ven 6 Mai - 22:46

    Lennon ne prit même pas la peine de me saluer. Super, c’était déjà mal parti. En même temps je ne pouvais que la comprendre à sa place j’aurais fais de même. Peut être pire même. Elle se contenta de continuer de se maquiller sans plus m’adresser un seul regard. Après ma deuxième question je la vis lever les yeux avant de ranger d’un air agacé son maquillage et de poser son regard vers moi.

    "Tu sais, il n'y a personne ici a part nous deux. Tu n'es pas obligée de m'adresser la parole. Tu n'as personne à impressionner, après tout, non?


    Elle avait lâcher cette phrase d’un ton totalement neutre. Je ne trouva rien à répliquer. Ce qui était une chose plutôt rare pour moi. Le silence qui s’était installé entre nous était des plus embarassant.

    "Attends...Ca t'intéresse vraiment?"


    « Bien sur que ça m’intéresse ! » Avais-je envie de répondre, mais aucun son ne sortit de ma bouche, et je me contenta de lui lancer un petit regard. Je me sentais tellement coupable. Je n’arrivais même à m’excuser, je ne savais pas par où commencer.

    "...Toi, tu as l'air d'aller mieux."

    J’esquissa un léger sourire en coin avant de passer une main dans mes cheveux.

    « Ouais. Je vais mieux maintenant. »

    En effet, j’allais beaucoup mieux depuis que j’avais arrêté de prendre de la coke. Depuis que j’avais arrêté d’être défoncé du matin au soir. Depuis que j’avais arrêté d’être en manque dès que je n’avais pas ma petite poudre blanche. Ouais, j’allais bien mieux depuis que j’avais arrêter de sniffer toute cette merde. Ca m’avait détruit. Pourri mon année. Et détruit mon amitié avec Lennon. Je perdais complètement les pédales quand j’avais pas ma dose. J’étais en manque ce qui me rendait agressive, parfois même violente. Avec les professeurs, les élèves mais aussi mes amis, même les plus proches. Tels que Marshall, Céleste et Lennon par exemple. Je m’étais montré très dur et parfois très cruelle avec eux, mais le pire cela avait avec Lennon. Moi qui l’avait toujours constamment défendue contre les personnes qui se moquaient d’elles, je l’avais fait aussi. Je me souviens encore dès paroles que je lui avaient lancés alors qu’elle s’inquiétait pour moi.
    « Dégage grosse vache, j’ai besoin de l’aide de personne et surtout pas d’une paumé dans ton genre. »

    Je ne comprenais toujours pas comment j’avais pu dire ça à Lennon ! C’était une des mes amies les plus proches et je l’avais remballée comme un chien ! Je m’étais vraiment comporté comme une véritable salope. Il n’y avait pas d’autres mots. A présent je regrettais amèrement ces paroles et si je le pouvais-je remontrais le temps pour ne les avoir jamais prononcer.

    « Arrêter la coke ça à aider. Tu as vachement changé toi, à quoi est du ce changement ? »

    Changer, c’était le moins qu’on puisse dire. Elle s’était carrément métamorphoser. La Lennon qui avait quelques rondeurs s’était affinée et était devenue musclée, ses cheveux étaient teints en un rose flash et elle se maquillait beaucoup. Elle était devenue vraiment belle et je ne pouvais m’empêcher de m’interroger sur les raisons de ce changement si soudain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Sam 7 Mai - 13:02

Esmeralda avait sourit et s'était passé une main dans les cheveux avant de répondre:

« Ouais. Je vais mieux maintenant. »

Lennon vit que son ancienne amie avait l'air heureuse qu'elle lui adresse la parole. Cela lui montra déjà à quel point elle avait évolué.
Elle souriait à nouveau et ce n'était pas un sourire méchant.
Il était sincère et titmide à la fois.
Il n'y avait plus de trace de violence ni d'hostilité chez elle, ce qui faisait Lennon se sentir plus en confiance et elle fut moins sur la défensive tout d'un coup.
Malgré cela, elle préféra garder son masque d'indifférence, au cas où ce soit juste une ruse.
Parfois, certaines personnes allaient loin pour se moquer des autres, on se savait jamais.

« Arrêter la coke ça à aider. Tu as vachement changé toi, à quoi est du ce changement ? »

Lennon fut légèrement surprise par cette question. Elle ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle parle de son changement si vite. Alors elle haussa les épaules et détacha ses cheveux maintenant qu'elle n'avait plus besoin de visibilité pour se maquiller.
Une cascade rose tomba sur ses épaules et coula le long de son dos puis elle secoua légèrement la tête pour bien les placer.
Puis elle souffla, relevant légèrement sa frange, ayant l'air de réfléchir, de préparer ses mots.

"Cet été, j'me suis rendu compte que je n'étais pas celle que tout le monde disait que j'étais. A force qu'on me balance que j'étais une "grosse vache" qui n'avait aucune utilité dans cet univers...Je l'ai cru. Sauf que c'est faux."

La jeune fille avala sa salive et se forca à ne pas penser à ces mauvais souvenirs qui hantaient sa mémoire.

"J'ai décidé d'être moi, c'est tout. Et me souvenir de toutes les saloperies qu'on m'as sortit pendant cinq ans, m'a aidé, d'ailleurs. Donc on peut dire que c'est grâce à ces gens si j'ai enfin pu me retrouver. Faire de sa faiblesse une force, c'est la meilleure des choses."

Elle passa un doigt sous les yeux pour y chasser le surplus de noir et se redressa enfin. Cette dernière phrase, c'était son oncle qui la lui avait dite maintes et maintes fois durant l'été, alors qu'il l’entraînait lui même à la boxe et l'aidait à se muscler, à faire travailler son corps. Et bizarrement, si au début elle la trouvait débile, elle avait tout son sens.
Puis, sortant soudainement de ses pensées, elle se tourna vers Esmeralda.

"On dirait que nous allons mieux toutes les deux, alors.", ajouta-t-elle simplement.

Lennon avait également envie de lui dire qu'elle était fière d'Esmeralda et des efforts qu'elle avait du fournir pour reprendre le contrôle de sa vie et remonter la pente sauf...sauf qu'elle ne s'en sentait pas capable pour l'instant.
Les moqueries et le rejet qu'elle avait subit lui restaient au travers de la gorge et la bloquaient.

Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda A. James
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 303
Popularité : 232
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Dans tes rêves...
Avatar : Megan Fox

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Sam 7 Mai - 19:01


    J’attendais la réponse de Lennon avec apréhension, elle semblait avoir pris confiance en elle, et je n’avais pas très envie qu’elle s’énerve contre moi, ou qu’elle m’insulte. Bien qu’elle en avait totalement le droit, si elle le faisait je ne me défendrais même pas, elle pouvait même me cogner si cela pouvait la soulager.
    La jeune fille détacha son chignon et laissa ses cheveux roses se libérés le long de son dos avant de me répondre.

    "Cet été, j'me suis rendu compte que je n'étais pas celle que tout le monde disait que j'étais. A force qu'on me balance que j'étais une "grosse vache" qui n'avait aucune utilité dans cet univers...Je l'ai cru. Sauf que c'est faux."


    Elle s’arrêta, l’air légèrement pensive avant de continuer ses explications que j’écoutais attentivement.

    "J'ai décidé d'être moi, c'est tout. Et me souvenir de toutes les saloperies qu'on m'as sortit pendant cinq ans, m'a aidé, d'ailleurs. Donc on peut dire que c'est grâce à ces gens si j'ai enfin pu me retrouver. Faire de sa faiblesse une force, c'est la meilleure des choses." 

    Elle se redressa et ajouta.

    "On dirait que nous allons mieux toutes les deux, alors."

    Je pris appui contre le lavabo qui se trouvait derrière moi et admira le courage et la force dont avait fait preuve mon ancienne amie. En un été elle s’était repris en main, et avait décidé de tourner la page sur la personne qu’elle était autrefois. Avait-elle réellement changer ?

    « Je sais que je me suis comportée comme une vrai connasse avec toi Lennon, et je comprends que tu me détestes, après toutes les horreurs que je t’ai balancé c’est tout à fait normal, mais je veux que tu saches que je n’étais pas dans mon état normal. Même si ça n’excuse pas tout. »


    En effet, même si je n’avais jamais pensés ces mots, je les avais quand même dit, et elle avait tout de même était blessée. Et ça rien ne pouvais y changer, même toutes les excuses du monde.

    « J’ai été vraiment conne. J’aurais jamais du commencer toute cette merde, mais il y avait Irina et … »

    Je me stoppa moi-même dans mon élan. Lennon savait juste que je prenais de la drogue à l’époque et que je m’étais faite une nouvelle amie, Irina. Elle n’avait jamais su qui était en réalité Irina, et ce qu’elle avait fait par la suite à ma famille. De plus quand je parlais d’Irina à Lennon autrefois je la nommais Irène. Le nom sous lequel elle s’était présentée à moi au départ, je n’ai su qu’après mon overdose qu’elle s’appelait Irina et qu’elle était ma mère biologique. Notre amitié était déjà brisée lorsque j’avais appris la vérité.

    « Enfin Irène et … bref. J’aurais du venir te présenter mes excuses bien plus tôt, mais j’en ai pas eu le courage. J’avais tellement honte, j’osais même pas te regarder en face quand je te croisais dans la salle commune… »


    Ce qui était tout à fait vrai, j’avais eu des nombreuses occasions d’aller parler à Lennon, mais à chaque fois je m’étais défilée. J’avais bien trop peur qu’elle me rembarre. Et oui, Esméralda James a peur des fois. Il m’arrive de ne pas foncer tête baissée sans réfléchir, il y a même des fois, comme dans ce cas avec Lennon, où je réfléchissais beaucoup trop.

    « Voilà, je voulais juste te dire que j’étais infiniment désolée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Sam 7 Mai - 19:42

Alors que Lennon hissait son sac sur son épaule, elle vit Esmeralda s'appuyer sur le lavabo et lui dire:

« Je sais que je me suis comportée comme une vrai connasse avec toi Lennon, et je comprends que tu me détestes, après toutes les horreurs que je t’ai balancé c’est tout à fait normal, mais je veux que tu saches que je n’étais pas dans mon état normal. Même si ça n’excuse pas tout. »

Embarassée, Lennon ouvrit la bouche pour lui dire qu'elle ne la détestait pas. Que les erreurs étaient humaines et que la drogue la contrôlait. Mais Esmeralda ne lui en laissa pas le temps:

« J’ai été vraiment conne. J’aurais jamais du commencer toute cette merde, mais il y avait Irina et … »

Elle marqua une pause. Lennon se souvenait d'Irina. Et elle était convaincue que c'était elle qui avait incité son ancienne amie à consommer de la drogue. Parce que le fait qu'elles se soient connues quand elle était devenue accro était trop gros pour être une coincidence.
Enfin, ça, ce n'était qu'une supposition, bien sûr.
Et Lennon n'avait plus jamais eu l'occasion de parler d'Irina, vu que les moqueries avaient commencées.

« Enfin Irène et … bref. J’aurais du venir te présenter mes excuses bien plus tôt, mais j’en ai pas eu le courage. J’avais tellement honte, j’osais même pas te regarder en face quand je te croisais dans la salle commune… »

Un ange passa, laissant un silence pesant. Lennon n'osa pas parler. Puis Esmeralda ajouta:

« Voilà, je voulais juste te dire que j’étais infiniment désolée. »

Les épaules de Lennon s'affaissèrent et la lanière de son sac glissa, puis il tomba. Elle souffla et se planta face à sa camarade Serdaigle.

"Tu as raison. Tu as été vraiment conne. Et la pire amie qui soit. Tu as dit et fait des choses horribles et je ne devrais même pas te regarder ni t'adresser la parole."

Elle ferma fort les yeux, sentant les larmes les piquer légèrement. Elle ne voulait pas pleurer. Elle refusait de le faire!
Après avoir prit une profonde inspiration, elle se décida à ouvrir à nouveau les yeux. Ils étaient un peu rouges et humides.

"Mais je ne te déteste pas. J'en ai envie, voir très envie, mais j'en suis incapable. J'ai peut-être vu une partie de toi qui n'était pas belle du tout à voir, mais heureusement, je t'ai connu avant...Avant ton délire avec la drogue. Et je sais bien que tu n'es pas méchante ni moqueuse, ni même une connasse."

Lennon haussa les épaules et pencha sa tête sur le côté, un petit sourire aux lèvres.

"Et même si, à côté de ça, j'ai vraiment envie de t'en mettre une pour me venger...Le fait que tu te sente coupable me suffit."

Une larme roula sur sa joue et elle la sécha bien vite, baissant les yeux.

"Mais je ne veux plus jamais, jamais avoir la mauvaise version de toi devant moi, t'entends? Je suis ton amie et je t'adore mais...Il n'y aura pas de troisième chance."

Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda A. James
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 303
Popularité : 232
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Dans tes rêves...
Avatar : Megan Fox

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Lun 9 Mai - 17:17

    Je vis Lennon mettre son sac sur son épaule, prête à partir mais après mes explications quelques peu confuses elle sembla embarrassée. Il y avait de nombreux silences, vraiment inconfortable mais finalement ce fut le sac de la Serdaigle qui brisa le silence en tombant au sol. J’entendis ma camarade soupirer.


    "Tu as raison. Tu as été vraiment conne. Et la pire amie qui soit. Tu as dit et fait des choses horribles et je ne devrais même pas te regarder ni t'adresser la parole." 


    Je me figea sur place, voilà, ce que je redoutais aller arriver. Elle allait me balancer mes quatre vérités à la figure et ce, sûrement d’une façon pas très sympathique. Je me mordis la lèvre, inquiète. Mais à mon plus grand étonnement elle ne semblait pas furieuse et prête à m’arracher la tête. Elle semblait juste profondément troublée. Lennon resta silencieuse quelques secondes qui me semblèrent durer une éternité.


    "Mais je ne te déteste pas. J'en ai envie, voir très envie, mais j'en suis incapable. J'ai peut-être vu une partie de toi qui n'était pas belle du tout à voir, mais heureusement, je t'ai connu avant...Avant ton délire avec la drogue. Et je sais bien que tu n'es pas méchante ni moqueuse, ni même une connasse."

    Waw. Si je m’attendais à ça. Je m’étais préparée psychologiquement à recevoir en pleine tête toute les insultes et les reproches du monde et finalement elle venait de me dire que je n’étais pas vraiment une connasse. Cette fille était vraiment adorable. Un petit sourire s’afficha sur le visage de Lennon avant qu’elle n’ajoute :

    "Et même si, à côté de ça, j'ai vraiment envie de t'en mettre une pour me venger...Le fait que tu te sente coupable me suffit.


    Je crus, voir une larme couler le long de sa joue et je fus presque sur que c’en était une lorsqu’elle l’essuya précipitamment.

    "Mais je ne veux plus jamais, jamais avoir la mauvaise version de toi devant moi, t'entends? Je suis ton amie et je t'adore mais...Il n'y aura pas de troisième chance." 


    J’étais soulagée d’un point immense. Lennon Nixon ne me haïssait pas. J’avais envie de le hurler sur tout les toits et surtout de la serrer dans mes bras mais je ne savais pas si c’était une bonne idée après tout il y a quelques minutes nous étions encore en froid et puis… Oh qu’importe !

    Comme bien souvent mon corps devança mon esprit et avant même que je m’en rende compte je venais de prendre mon amie dans mes bras. Cela faisait du bien.

    « Merci Lennon ! Merci. Je te promets que je te décevrais pas ! Je te le jure ! »


    Je la lâcha et fis quelques pas en arrière le sourire aux lèvres.

    « Vas-y si tu veux exorciser ta rage en m’en mettant une c’est maintenant ou jamais. »
    Lui dis-je avant de rire.

    Nous avions tellement de choses à rattraper…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Mar 10 Mai - 21:35

Lennon avait envie de fondre en larmes. Sérieusement.
Tout se chamboulait dans sa tête. Mais elle était heureuse de voir le regard d'Esmeralda s'éclairer après sa toute dernière phrase.
Elle avait l'impression que rien ne s'était produit. C'était son amie d'avant. Pour de vrai.

« Merci Lennon ! Merci. Je te promets que je te décevrais pas ! Je te le jure ! », s'était exclamé Esmeralda.

Juste avant, elle avait enlacé Lennon, le serrant fort contre elle.
Au début, Lennon n'avait pas réagit, puis elle s'était laissée aller à l'étreinte.
Puis Esmeralda l'avait lâché et s'était reculée, un léger sourire aux lèvres:

« Vas-y si tu veux exorciser ta rage en m’en mettant une c’est maintenant ou jamais. » Lui dis-je avant de rire.

Sous le choc, Lennon secoua la tête, partageant l'hilarité de son amie.

"C'est tentant, mais...Non, merci! Je suis pacifiste, tu le sais bien."

Un ange passa.

"Enfin...Ca dépend des fois!"

Elle passa une main dans ses cheveux et pencha sa tête sur le côté. Des filles entraient et les regrdaient, les dévisageaient comme si elles étaient complètement folles. Il est vrai que de voir une fille au bord des larmes et une seconde l'air ravi, un grand sourire aux lèvres...Ca devait être un sacré tableau!
Lennon rit légèrement en y pensant. Puis elle ramassa pour la troisième fois son sac - d'ailleurs, elle en avait marre! - avant de se tourner vers son amie.
Cela faisait tellement longtemps qu'elles ne s'étaient pas autant parlée et encore moins qu'elles avaient rit ou pleuré dans les bras l'une de l'autre!
Ca avait manqué à Lennon, d'une certaine manière.

"Euh...On devrait peut-être sortir. Je sais pas pour toi, mais passer toute la pause dans les toilettes, c'est pas mon rêve."

Après avoir lancé un regard aux filles qui chuchotaient en les regardant, elle tourna les talons et commença à partir en disant:

"Tu viens, ou pas?"

Un sourire s'étira sur ses lèvres. Elle était prête à tourner une page. Encore! A croire qu'elle n'allait faire que ça, cette année.

Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda A. James
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 303
Popularité : 232
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Dans tes rêves...
Avatar : Megan Fox

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   Mar 24 Mai - 19:12

    Lennon ne pleurait pas, mais ses yeux étaient brillants et cela m’émouvait. Le simple fait de me dire qu’elle ne me haissait pas me rendait plus heureuse. J’avais envie de crier, danser faire n’importe quoi pour exprimer ma joie. La voir me parler à nouveau, pire rire avec moi me rendait tellement joyeuse !

    "C'est tentant, mais...Non, merci! Je suis pacifiste, tu le sais bien."


    Je souris légèrement. En effet depuis que j’avais fais la connaissance de Lennon elle avait toujours était une jeune fille plutôt calme qui ne se faisait pas remarquer, contrairement à moi qui ne pouvait s’empêcher d’attirer l’attention n’importe où je passais. L’attention que les garçons porter pour mon physique, ou simplement quand j’ouvrais ma grande bouche. Il fallait avouer qu’attirer l’attention de me déplaisait pas, j’avais toujours adorer ça. Les paroles d’un groupe de rock moldu disaient « Je me fous de ce que tu penses, tant que tu penses à moi », ces paroles m’allaient comme un gant. Qu’on m’aime, qu’on me déteste, ou me méprise, cela m’importait totalement, tant que l’on me prêtait attention. Je détestais passer inappercue. Ce défaut, car j’avouais tout de même que c’était un défaut, était sans doute du à mon enfance. L’habitude d’être au centre de l’attention de toute ma famille m’avait suivi jusqu’à mon entrée à Poudlard.

    "Enfin...Ca dépend des fois!" Ajouta mon amie.

    Mon amie ! C’était tellement plaisant de pouvoir la qualifier à nouveau comme cela. J’éclata de rire quand un groupe de filles entrèrent. Elles cessèrent de parler avant de nous dévisager d’une faço très impolie. Je me tourna vers elles, les mains sur les hanches avant de leur lancer.

    «  Un problème peut-être ? »


    Aucune des élèves ne répondit et elles reprirent leur conversation à voix basse en me lançant quelques petits regards en coin. Je leur tourna le do,s reportant mon attention sur Lennon. Cette dernière ramassa son sac qui se trouvait au sol et le remit sur son épaule.


    "Euh...On devrait peut-être sortir. Je sais pas pour toi, mais passer toute la pause dans les toilettes, c'est pas mon rêve."


    Elle n’avait pas tord. En plus avec ses filles qui devaient nous prendre pour des tarées… ce que nous étions peut être un peu au fond. J’acquiesçai, mais hésité tout de même à la suivre. Pour cette raison je resta quelque peu figée jusqu’à ce qu’elle fasse quelques pas et se retourne vers moi .

    "Tu viens, ou pas?"

    Que répondre à une pareille invitation ! J’attrapa mon sac, arrangea rapidement ma chevelure brune et rejoignit Lennon le sourire aux lèvres. C’était décidément une bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Te pardonner?" - Lennon J. Nixon   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Te pardonner?" - Lennon J. Nixon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amour se mesure à notre capacité de pardonner (Andrew)
» Pétition pour Retour Titid en Haiti
» Auprès de ma soeur....[pv: Amy]
» [RP]Baptême de Albérie Reine Guillaumin, Paroisse d'Eauze 08/02/1458 ( FAICT)
» accepteras-tu un jour de me pardonner ? ㄨ Sarah & Xander (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's Devil :: Autre :: Les archives-