Partagez | 
 

 Bal D'Halloween.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Chace A. Stevenson
Serpentard
Serpentard
avatar


Messages : 2101
Popularité : 1000
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : A Poudlard
Avatar : Alex Pettyfer

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
18680/20000  (18680/20000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 14 Nov - 16:14

    La journée commençait vraiment mal! Et pour cause : Albus venait de se venger des sales coups que le blondinet lui avait fait, en lui lançant un seau d’eau sur la tête pour le réveiller, et maintenant le brun s’amuser à courir partout dans le dortoir, avec sa baguette pour tenter de la planquer quelques part. Scorpius aurait pourtant bien voulu rester au lit un peu plus longtemps, et il n’était certainement pas le seul. Plus loin dans la chance il pouvait entendre les cris plaintifs de ses camarades de dortoirs. Lorsqu’il n’entendit plus le bruit des pas de son amis, il se leva avec très peu de délicatesse en soupirant à plein poumon, puis il se dirigea vers la salle de bain des cinquième années. Tans, pis pour ça baguette, il n’en avait pas vraiment besoin pour s’habiller. Il enfila donc des habits autres que la robe de sorcier, sachant très bien que la journée avait été banalisée pour le bal de ce soir.

    Le bal… Celui-ci avait obligé les élèves de se choisir un ou une cavalière, et bien sur Scorpius avait reçut beaucoup de demande, de fille, comme de garçon… Mais la fille qu’il avait choisit n’était autre que ça meilleurs amie : Lilou! Il s’entendait et se sentait vraiment bien avec elle, et pour rien au monde il ne l’échangerait contre quelqu’un d’autre! Il songea à la jeune fille et imagina mille et une façon dont elle allait s’habiller ce soir, comme d’habitude elle allait être sublime!

    Rapidement il termina sa toilette et alla tranquillement jusqu’à sa salle commune. Plusieurs personnes étaient déjà présentes et avaient les yeux rivés sur le sommet d’une armoires. Scorpius y jeta aussi un coup d’œil et secoua la tête, blasé. Aaah cet Albus alors! Le jeune homme demanda a un de ses camarade de prononcé « Accio baguette de Scorpius » pour qu’il puisse la récupérer. Une fois que ce fut fait, il alla rejoindre son ami à la grande salle. Il retrouva celui-ci en train de parler à une amie de Serdaigle et sourit de cette vision. Il alla s’assoir en face du plateau de celui-ci et l’attendit.

    « Mais c‘est qu‘il deviendrait romantique bubus choux!!
    - N’importe quoi c’est juste une amie! »

    Scorpius regarda par-dessus l’épaule de son amie et fixa la jeune brune.

    « Mais bien sur! »

    Il se mit à rire silencieusement sous le regarda accusateur du brun. Le petit déjeuné passa très rapidement et Scorpius ne revit plus Albus de la journée, occupé à son train-train habituel. Ce n’est que vers 19h45 qu’il se décida d’aller se préparer. Tout le dortoir était en bordel, on ne s’y retrouvait plus! Scorpius enjamba toutes les affaires jusqu’à atteindre son lit qui se trouvait au fond de la salle, puis il attrapa sa tenu de soirée et alla s’enfermer dans une salle de bain. Il passa une demi heure à se préparer, il ne lui restait donc qu’un quart d’heure. Il décida alors d’aller attendre sa belle amie Serdaigle en bas des marches, comme la plupart des garçons le faisaient…

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Dear love.
More?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http://hogwart-devil.forumactif.com/
Albus S. Potter
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 1538
Popularité : 1094
Date d'inscription : 08/11/2009
Localisation : Dans ton ... Rêve :P
Avatar : Alex Evans (L)

+ Me, Myself and I __
Force Magique: o6/11
Gallions:
8860/10000  (8860/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 14 Nov - 17:25

    Albus. Tu es.. Tu es magnifique

    Et il y avait de quoi… Elle revêtait à merveille sa robe, noire aux reflets bleutée, elle rappelait intimement sa maison, sans être trop visible, après tout, Albus n’avait pas revêtu un costume rouge juste pour afficher ses liens avec sa maison, ça aurait été ridicule. Il ne voulait certainement pas ressemblé à un clown lors du bal de ce soir. Sa robe s’arrêtait juste au dessus de ses genoux révélant de belle jambes fines. Il riva ses yeux à ceux de sa belle partenaire tandis que les siens se baissaient. Gênée? Ou avait-il dit quelque chose qu’il ne fallait pas? Il lui pressa la main gentiment.

    Laïla. Merci..

    Albus sourit à la jeune femme quand elle releva les yeux puis il la tira délicatement par la main tandis que les portes de la grande salle s’ouvrait laissant un spectacle magnifique emplirent les sens des jeunes gens. Ils avancèrent à pas lent, prenant le temps de détaillé la salle des yeux, dans les moindres détails. Mrs Master avait fait du bon travail, le groupe des Magic’s Brothers était sur l’estrade où la table des professeurs avait été enlevée. Devant eux, Mrs Master, droite, digne, attendant que les élèves entre tous. Les décorations étaient extravagantes, une grande toile d’araignée avait été tendu au dessus de la piste de danse, une légère brume sur la piste de dance ne laissait pas apparaitre leur jambe jusqu’au genoux. Albus eut un petit sourire, ceux qui ne savait pas danser serait surement embêter de ne pas pouvoir voir ou il marchait. Le silence se fit dans la salle et Mrs Master entama son discours de bienvenue.

    Mrs Master. Bonsoirs à vous chers élèves de Poudlard. Comme les anciens élèves l’auront remarqué, c’est la première fois qu’un bal d’halloween est organisé en ce château. Je compte donc sur vous pour que cette soirée se passe à merveille. Si part malheur, ça n’était pas le cas, les bals prochains seront annulés et ce jusqu’à la fin de l’année. Vous avez le droit de veiller jusqu’à Deux heures. Après ce délai vous avez une demi-heure pour rejoindre vos dortoirs, ensuite, tout élève retrouver dehors sera sanctionné. Pour ce qui est de la musique, nous avons invité les Magic’s Brothers au sein de Poudlard pour rythmer votre soirée. Je vous laisse maintenant à leur bon soin, et vous souhaite une très bonne soirée à tous. Que la fête commence !

    Des applaudissements retentirent alors que certains grognait par rapport à l’horaire. Tous le monde avait l’air de se dire que jusqu’à deux heures s’était trop court. Et ils avaient parfaitement raison, mais étant le premier bal organisé la directrice restait assez prudente. Il fit une légère mine boudeuse avant de se retourner vers sa cavalière. Rayonnant, son beau visage se tourna vers celui d’Albus et il put voir les yeux de la jeune femme pétillés. Un musique avait commencer et certaine personne s’était déjà élancé sur la piste de dance. Albus aperçut Scorpius et Lilou, il eut un petit sourire moqueur avant de prendre la main de sa cavalière.

    Albus. Ça te dit une petite danse?

    Il n’attendit pas tellement sa réponse et l’entraina sur la piste de danse. Contrairement à son père, il avait veillé à ce qu’il ne soit pas trop médiocre pour le bal. Sa mère quand il était petit, lui avait apprit rapidement à danser avec une partenaire, et il pria pour se rappeler des conseils de Ginny alors qu’il posait ses mains sur la fine taille de sa cavalière. Il lui fit un petit sourire discret.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan.A Takashi
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 310
Popularité : 194
Date d'inscription : 25/10/2010
Localisation : Bonne question...
Avatar : Kim Jong Hyeon

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 14 Nov - 18:21

J'étais particulièrement content d'être là. Mon regard se baladait partout dans la salle, regardant les autres, les couples. Je me retins de rire lorsque je remarquai Victoire et Lysander ensemble. Ils allaient bien ensemble, mais j'avais remarqué les regards des jeunes filles sur Vic'. Je souris bêtement. Cette histoire m'amusait drôlement ! Dominique glissa soudainement sa main dans la mienne. Je la regardai, étonné de son geste, puis je lui souris.

« Tu es … Vraiment mignon ce soir. »Avait-elle dit. Je lui souris.

"_Et toi tu es vraiment magnifique."Répondis-je sans attendre. A quoi bon stressé pour cette soirée ? Tout allai bien se passer ! Mrs Master avait enfin fini son discourt, j'avais envie de crier "Hourra" mais je me retins, il fallait quand même que je reste sérieux ! Je n'avais pas envie de me ridiculiser ce soir, il valait mieux que j'enterre mon esprit "idiot" pendant au moins 24h !

La salle était vraiment bien décoré. Plusieurs personnes commençaient à danser. Je regardai domi'. Je lui souris avant de me lancer.

"_M'accorderai-tu une danse ? Ou préférerai-tu que j'aille te chercher à boire ?"Lui demandai-je sans trop attendre. Toujours demander ce que veut une fille en premier ! Merci frérot !! Dommage qu'il ne soit pas la pour se bal, encore une fois, je pensais à lui pour rien. Je sortis de me pensé pour plonger mon regard dans celui de Dominique. Cette soirée allai bien se passer, que pouvait-il arriver de mal alors que tous les profs ainsi que tous les élèves étaient là ? Bon, il fallait arrêter d'être aussi confiant aussi, mais je préférai être optimiste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Weasley

avatar


Messages : 275
Popularité : 259
Date d'inscription : 15/07/2010

+ Me, Myself and I __
Force Magique: o7/11
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 14 Nov - 19:39

    Erwan. « M'accorderai-tu une danse ? Ou préférerai-tu que j'aille te chercher à boire ? »

    Le jeune Weasley laissa Erwan fixer ses yeux bleus. Elle était persuadé d’avoir légèrement rougit et franchement, espérait que personne ne l’ai vue. Parce que les gens proche d’elle comme sa famille ou ses meilleurs amis auraient bien rit. Elle eut un léger sourire, gardant bien pour elle que depuis le début, ce qu’elle attendait le plus, c’était sa danse avec le jeune Gryffondor. Le petit noir et jaune suivit Erwan sur la piste de danse, regardant où elle mettait les pieds, ce n’était pas le moment de refaire le coup de la volière. D’autant plus que là, tous les élèves étaient présents. Ce serait l’évènement ridicule de la journée, pour sur !

    Domi. « Plus d’une même. » dit-elle en souriant.

    Autant qu’il le demanderait. La piste était déjà bien remplie. Elle remarqua d’ailleurs que sa sœur suscitait des envieuses, des « groupies » de Lysander. Ah, et aussi sa robe, quelle robe ! Dominique se retint de rire, ça c’était à coup sur avec sa mère. En tout cas, sa sœur était magnifique. La petite Poufsouffle retourna toute son attention sur son cavalier. A partir de maintenant c’était sa soirée avec Erwan, la sienne, à personne d’autre. Possessive ? Noooon ! Bon d’accord, mais c’était Erwan quoi ! Elle le vit s’appliquer dans les pas de danse, elle le laissa guider l’allure se rapprochant de lui juste comme il fallait.

    Domi. « Et excellent danseur en plus. » Lança la petite blonde.

    La musique n’était pas trop lente, superbement entrainante. Décidément, pour Poudlard, ils avaient mis le paquet ! Elle espérait que ce ne serait pas le dernier bal, qu’il y en aurait pleins d’autres. Mais par le slip de Merlin pourquoi y penser déjà ?! Elle était très bien, là, maintenant, tout de suite et n’avait aucune, aucune envie de bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laïla Clennam
Serdaigle
Serdaigle
avatar


Messages : 1133
Popularité : 268
Date d'inscription : 10/08/2010
Localisation : Je vole auprès du Lynx Multicolore .^^.
Avatar : Katie Melua

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
1540/10000  (1540/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Lun 15 Nov - 23:24


    Laïla fût entraîner par la main de son cavalier et ensemble, ils entrèrent dans la salle de bal, ignorants de leur magnificence; ils étaient complètement captivés par les décorations de la salle pour se regarder l'un l'autre. Ils avancère lentement, admirant tous les détails de la salle. L'administration avait vraiment fait un effort pour faire plaisir aux élèves. Le groupe musical qu'elle avait promis aux fans ardus était présent. Devant eux, Mrs Master, érecte, les mains soigneusement posée sur un pupitre, possédait une élégance sévère.

    Une légère brume sur la piste de dance dissimulait leur jambes jusqu’aux genoux. Laïla se mordilla la lèvre: cela l'empêcherait de regarder ses pieds; elle n'est pas très douée pour la danse. Elle n'avait jamais dansé avec un garçon avant. Elle savait danser, ça oui, mais elle connaissait mieux les pas du garçon que ceux de la fille. La jeune fille avait toujours joué le rôle du garçon quand elle s'amusait à enseigner la valse à ses amies. Le rôle de la demoiselle n'était pas familier pour ses habitudes d'homme.


    Mrs. Master - Bonsoirs à vous chers élèves de Poudlard. Comme les anciens élèves l’auront remarqué, c’est la première fois qu’un bal d’halloween est organisé en ce château. Je compte donc sur vous pour que cette soirée se passe à merveille. Si part malheur, ça n’était pas le cas, les bals prochains seront annulés et ce jusqu’à la fin de l’année. Vous avez le droit de veiller jusqu’à Deux heures. Après ce délai vous avez une demi-heure pour rejoindre vos dortoirs, ensuite, tout élève retrouver dehors sera sanctionné. Pour ce qui est de la musique, nous avons invité les Magic’s Brothers au sein de Poudlard pour rythmer votre soirée. Je vous laisse maintenant à leur bon soin, et vous souhaite une très bonne soirée à tous. Que la fête commence !

    Ce discours zonzonnnait dans les oreilles de Laïla, qui n'y fit pas attention. Elle s'était tournée vers Albus. Lui, était très attentif et ne remarqua pas quand elle avait tourné la tête. Elle l'observa lentement; elle le savait déjà, mais elle se le redit avec vérité: il était beau. Ses cheveux noir geai, ses yeux bleu outremer, son sourire chaleureux. Vraiment attrayant. Elle se demanda pourquoi il n'avait pas autant de fans que son père avait eu, jadis, lorsqu'il avait le même âge. En fait, quand elle y pensait, au même âge, Harry Potter se faisait passer pour un fou.

    Des applaudissements sortirent la jeune fille de ses rêveries. Le discours de la directrice était fini avant que Laïla puisse continuer de faire son évaluation. La musique avait commencé et des tables couvertes de délicieux mets étaient apparues sur les côtés de la salle. Des couples s'étaient élancés sur la piste de danse.

    «Albus-Ça te dit une petite danse?»

    Avant qu'elle puisse y penser une deuxième fois, elle se retrouvait dans les bras de ce beau jeune homme qui était son ami. Par quelque miracle, elle se débroullait bien sur la piste, et découvra qu'elle aimait ça, finalement, être celle qui suit, au lieu d'être celle qui mène. Albus maîtrisait la danse, et Laïla en fût soulagée. Pas qu'elle avait un doute sur les capacités de son ami, elle n'avait simplement pas le goût de se faire marcher sur les pieds. Puisqu'elle ne pouvait pas regarder ses pieds, elle leva les yeux --- timidement? --- et se noya une fois de plus dans le regard bleu de son cavalier. Il lui fit un petit sourire et ajusta sa prise sur sa fine taille. Elle rougît et sourit avec gêne.

    «- Tu sais...»


    Il y avait quelque chose qu'elle voulait dire, mais ne pût s'y résigner. Elle avait peur de ses propres sentiments, et dans ce domaine, ne voulait pas être impétueuse. L'éxpérience lui avait enseigner sa leçon: ne jamais se presser sans se comprendre soi-même...

    «-Tu sais... tu danses vraiment bien!»

    Laïla complétait la phrase qu'elle avait laissé pendre dans l'air maladroitement. Elle détourna la tête et baissa les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Carter
Serpentard
Serpentard
avatar


Messages : 149
Popularité : 69
Date d'inscription : 30/07/2010

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Sam 20 Nov - 20:57

    Thomas avait encore ces foutues insomnies qui l'assaillait depuis tant de semaine, à moins que cela ne soit des mois. Ne voyez pas là une raison psychologique, ou je ne sais quoi, même si le jeune Carter en avait certes un remord évident de tromper ses amis, tant qu'à son véritable clan. Il les entendait déjà s'exclamer: « Ça ne m'étonne pas, espèce de gros salaud ! Pendant tout ce temps ! Comment j'ai pas pu le remarquer !? ». Chaque mot le frapper la tête comme un marteau. Il gémit un instant avant de foncer dans les toilettes et y vomir. Il savait très bien ce que dirait ses parents. Il dirait de ne pas s'attarder à ces sang-de-bourbe, et qu'ils espéraient que tout ceci n'était pas une réelle amitié. Mais Thomas connaissait ces personnes depuis si longtemps... Mais ses conviction restait toujours les même. Il redoutait seulement leur réaction.
    *- Tu les trompe ! Ils te tueront !*, s'exclama une voix en son fort intérieur.
    * C'est faux ! Je...
    - Seront-ils déçut à ton avis ? Que tu ne sois qu'une pauvre pourriture... une tâche...
    - Je... laissez-moi tranquille ! J'ai mal !
    - Quand on sait ce que tu es... on en pleurera pas...*
    Thomas frappa sa lampe qui se brisa au contact du sol. Ces discussions étaient de plus en plus inquiétante. Tom eut de nouvelles convulsion, mais il ne dégueula pas. Il avait juste... si mal, de tout les bords. Il mentait depuis trop longtemps...

    Thomas pensait à tout ces gens qui ne croyait digne de confiance. Il regarda sa montre. Il n'était que quatre heure du matin. Il alla s'étendre sur son lit, les yeux grand ouvert. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pensait à cela. À l'amour bien sûr. N'allez pas croire Tom fan de ces livres d'amours à l'eau-de-rose, mais un amour sans secret, qui sait, pourrait faire du bien, ou au contraire le plomber. Son secret: c'est qu'il mentait. Aux premiers abords, plutôt banale, mais être espion quand on a des états d'âmes n'était pas l'idéal. Ceci dit, il n'était pas encore assez aveugle pour se dire qu'il irait déclarer à tout bout de champ qu'il appartenait en réalité au Dark Raven.

    Thomas dormit paisiblement jusqu'à vers dix heure du matin. Le sommeil réparateur. Oh oui, il se sentait beaucoup mieux, et ne se posait plus de question stupide, tant qu'à son camp, à ses amis. Il aimait bien ses amis, mais il combattrait au côté de ses valeurs. Au côté de ses vrais valeurs. Au fait, se demanda-t-il, détestait-il vraiment les sang-de-bourbe ? Il en avait en amis plusieurs, et il n'en était pas plus dégoûté. Il fallait cessé de se poser des questions, ses parents lui avaient dit que c'étaient de répugnante personnes, ça voulait dire que c'était vrai !

    Thomas bondit de son lit pour mettre son costume de bal. C'était probablement trop tôt, mais la magie existait pour laver en un instant les vêtements, donc après tout, où était le problème ? Bon d'accord, son costume de bal était très pale, presque blanc, c'était salissant, mais de là à s'inquiéter pendant tout la journée, tant qu'à l'état de ses vêtements, n'exagérons rien ! Tom se massa la tête encore douloureuse d'une nuit sujette à de gros remords.

    Mais avant de se vêtir de beaux habits, il fallait aller se doucher. Il eut la veine d'avoir une douche de libre dès son arrivés. Il y avait dû y avoir des bouchons tôt le matin, et maintenant, c'était calme. Avant d'ouvrir le robinet qui actionnerait la vieille douche de Poudlard, Thomas enleva son boxer et son tee-shirt, son vieux tee-shirt, de quidditch. C'était à l'époque où il prenait pour la Bulgarie, mais l'équipe commençait à avoir de sérieux problème, c'est pourquoi, les fans arrêtaient de les supporter, et utilisait leur tee-shirt à leur effigie, de pyjama !

    Je pourrais maintenant vous faire un contenu de la journée des plus intéressant de notre élève de Serpentard préféré, si vous le voulez bien, si vous n'êtes pas déjà lassé de ce début de journée difficile pour Thomas.

    Ce qu'on fait en général en premier, après s'être doucher, et habillé, on va mangé un petit-déjeuner copieux, sans forcément en avoir un appétit énorme. Et ce jour là, Thomas n'avait pas très faim. Il avait peur que cette nuit au bal, ça n'aille pas bien non plus. En s'assoyant, et se servant pas trop, il remarqua la présence, bien que discrète, d'une jeune fille qui faisait de petits sourires timides. Tom arrêta son mouvement un instant, puis dit:

    - On se connaît ?

    L'inconnue fit signe que non, toujours silencieuse. Thomas continu alors de manger, mais il trouvait la présence de cette personne qui l'importunait agaçante. Ces yeux le fixaient sans cesse.

    - Ça va ?

    Elle fit un oui de la tête tout aussi timide que sa personne.

    - Est-ce que tu peux arrêter ? Parce que tu vois, c'est un peu énervant d'être fixé sans conversation.

    La fille mit ses mains contre ses yeux et s'éloigna.

    - Attend ! J'ai pas voulut te faire de la peine !

    Thomas tenta de la rattraper, mais une foule d'élève le bloqua assez longtemps pour qu'il perde la trace de la personne un peu timide.

    Thomas passa le reste de la journée en compagnie de ses amis, qui jubilait à l'avance à propos du bal. Le soir venu, Tom aperçut Wilhemina, sa partenaire. Il fit un sourire franc, et dit:

    - T'es resplendissante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Lun 22 Nov - 1:08

Lorcan soupira. Le discours de Mister débuta avec une banalité proche de l'inadmissible. Des mots, sans profondeurs, sans sentiments, juste placés les uns après les autres dans un contexte trop clos et fermé pour qu'il ne puisse y apporter d'intêret quelconque. Juste écouter, et méditer sur le sens premiers des syllabes qui s'échappaient des lèvres de la directrices, comme des bulles de savon sans couleurs qui éclataient facilement. Lorcan plissa les yeux. Mm, ç'avait été stupide. Mais on ne regrette pas ses choix. On les assume et on en profite pour avançer. Potter Albus, Severus. Ses prunelles bifurquèrent sur le petit brun. N'y pensait il donc jamais? Il avait l'air si tranquille et serein, avec sa cavalière. Ne pensait il pas au fait qu'il se soit fait torturé dix secondes? Dix secondes sous le charme de l'Endoloris? Non? Alors pourquoi Lorcan lui ne faisait qu'y songer? Peut être parce qu'Albus avait d'autres ressources. D'autres choses qui lui permettaient de ne pas sombrer dans l'océan abyssal qu'étaient les pensées et les souvenirs. Il pouvait y avoir des tas de facteurs. La première a citer? L'amour. Laila regardait Albus avec cette flamme immuable aux fonds des yeux. Et Albus était amoureux? Donc, la sentimentalité positive, notons le, pouvait elle être un échappatoire à la souffrance qui causaient les sillons infranchissables des remords. Remords, remords. Rappelez moi pourquoi j'avais agi ainsi? PErmettez moi de me souvenir?
Ah oui. La bataille entre Angela et Albus. Les mots résonnaient. "C'est tout ce que vaux le fils prodige d'Harry Potter?!"
Au début, ç'avait été un coup. Puis, la bataille. Le sang qui s'était mis à bouilloner dans leurs corps, et leurs esprit qui avait perdu la raison face à l'adrénaline. Les sortilèges quui avaient fusé, puis le noir. Et là, Lorcan l'avait entendu; le sortilège d'albus frapper angela. La colère de cette dernière et puis finalement l'Endoloris. Lui, rendu fou par une terreur sans nom que provoquait sur lui les ténèbres aveugles...il avait déchiré la salle avec du feu. Avait puni Lysander. Puis la furie blonde lui avait bondit dessus. Il se souvint la sensation des doigts fins qui auraient put le conduire vers la mort. Vers le noir total, encore une fois. Du contact, de la violence du choc quand il avait frapper Angela, l'expulsant le plus loin possible, refusant de disparaître. Ils avaient signés, dès le début, un contrat qui faisaient d'eux des rivaux. Deux personnes qui utiliserait toutes les basesses possibles pour blesser l'autre. Parfois, dans ce monde, il ne faut pas chercher à trouver la logique. Se revoir marcher ce long couloir, à travers l'espace court de la salle de classe désafectée. Marcher vers le Destin. qu'est ce que c'était que la haine? J'aimais ma soeur. J'avais découvert Angela ce soir là. L'avais considérer comme personne avant même Lysander. Je crois que je l'avais aimé sur le moment. Pas comme ces stupides amours de films à l'eau de rose et au destin impossible. J'avais aimé la fille qu'elle était, le fait qu'elle soit différente. Rires. Moi, j'étais le plouc. On m'avais déjà insulté. Mais restait l'autodérision. La lâcheté. J'étais lâche. Mais ce soir, avec ce présentimment... que songeais Angela? Comme j'aurais aimé connaitre la Légilimencie. Cela m'aurait beaucoup servi... sourire.
La fille blonde dans le couloir. Ses prunelles envahies d'un sentiment que sur le moment je n'arrivais pas à décrypter. Mais aujourd'hui, nous étions[i] tellement banaux! Deux êtres humains en colère! Qui se fourvoyaient l'un l'autre, cherchant à mordre.

_Angela.
Ma voix, curieusement calme, me sembla en parfaite union avec mes mots. Ma pensée qui se déversait comme une eau tulmutueuse avant de devenir un ruisseau calme.
_Je ne sais pas à quoi tu pense. Ni ce que tu comptes faire précisément...
Mister continuais à déblatérer sur les consignes lors du Bal. Je jettais un rapide coup d'oeil, cherchant Lysander du regard. Je ne l'apperçevais pas. Je ne voulais plus le voir, ce soir.
_Laisse moi être ton adversaire. Je sais que les influences de ce monde nous pousse souvent à agir comme des humains, alors s'il te plait...
Je plongeais mes yeux dans les siens. J'eus un frémissement de sourire.
_Ne te comporte pas normalement. Ne fais pas comme si tout cela était normal. Qu'il n'y avait que la vengeance. Je sais que tu joueras la subtilité, mais je sais aussi que tu pourrais tout détruire. Lire tes sentiments dans tes yeux, c'est déjà une preuve de faiblesse.
Je baissais la voix. Mes doigts se portèrent à ma tempe.
_Si nous devons jouer à un jeu, fais durer le plaisir. Ne nous tuons pas tout de suite.
La musique débuta. Je ne souhaitais pas danser. Mais mes caprices n'étaient peut être pas ceux d'Angela. J'eus un frémissement. Ma baguette restait à portée de main.
Un sourire barra mon visage.
Quinze ans. C'était l'âge où je me savais le plus limpide mentalement. Mes morales ne feraient qu'accentuer mes reflexions. Si je pouvais rester seul dans une pièce, je serais alors véritablement dangereux. Mais je me devais de respecter une promesse.
[i]"Lorcan. Tu n'est pas l'aîné. Ca n'a aucune importance. tu es juste ce que tu veux être

J'avais choisi qui je voulais être.
Mes lèvres glissèrent vers le lobe d'Angela.

_Je serais celui qui t'éliminera si jamais tu me menace.
Je ne cherchais pas son regard. Juste une idée. Et cette dernière arriva rapidement.
Je me plaça soudainement face à elle, et avant qu'elle n'eut put faire un geste, l'entrainait sur la piste de danse, au milieu des couples mirobolants. Un grand sourire sadique illuminait mon visage, et un méchant éclat malicieux brillait au fond de mes prunelles. Rires.

_Souris Angela. La vie est belle, non?
Elle ne réagissait toujours pas, alors j'arretais notre danse improbable, et de deux doigts, étirait ses lèvres, en un grand sourire déformé. Un éclat de rire.
_Merveilleux!
.
Ne savais t'elle pas rire? Seulement pleurer? Dommage...j'allais lui donner des cours



Dernière édition par Lorcan Scamander le Mar 7 Déc - 10:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwan.A Takashi
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 310
Popularité : 194
Date d'inscription : 25/10/2010
Localisation : Bonne question...
Avatar : Kim Jong Hyeon

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Mer 24 Nov - 14:55

Lorsque nous nous approchions de la piste de danse, Dominique regardait ses pieds, avait-elle peur de tomber ? Non, cette fois, elle ne tomberait pas, pas devant tout le monde ! Je souris à sa réponse, bien évidemment, toutes les danses ! Les danseurs et danseuses se faisaient de plus en plus, tandis que nous commencions à danser. La danse commença, je me rappelai de chaque pas qu’on m’avait apprit, haha si mon frère aurai été là, il aurait bien rit, pour une fois que je m’appliquai pour quelque chose ! Oui, car d'habitude, je ne m'appliquai pas, je faisais les choses vite fait, mais là, c'était une occasion bien particulière, même très importante.
« Et excellent danseur en plus. »

Je souris à sa réflexion. Ma mère était styliste, et les bals, elle en avait vu ! Cela me rappela le jour où, Ryuku avait piqué une crise pour apprendre à danser. On devait avoir douze ans, celui-ci n’était pas très bon danseur, mais il apprenait plus vite que moi. Chaque pas qu’elle nous avait apprit, chaque mélodie sur laquelle on l’avait vu danser, tout ses petits détails qui étaient gravés à jamais dans mes souvenirs les plus drôles et enrichissants. Il fallait qu'un jour, je lui reparle de sa, peut-être le jour de noël, mais pour le moment, je ne devais penser qu'à Domi', et à personne d'autre.

« Ne dis pas n’importe quoi, tu sais très bien que tu danses mieux que moi ! » Dis-je en lui faisant un petit clin d’œil. Je ne disais que la vérité, qu’elle marche ou qu’elle danse, pour moi, elle restait la plus jolie fille du bal. Qu’importe qui se présentait dans cette salle, je n’avais d’yeux que pour Domi’.

J’aimais bien les fêtes à Poudlard, les salles étaient toujours bien décorés, les musiques très bien choisis et l’animation très réussis ! Je ne voulais pas penser à la fin du bal, je ne pensais qu’à une chose, la danse avec elle. Rester là, stopper le temps, si cela aurai été possible, je l’aurai fait directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Ven 26 Nov - 18:00

Lys attendit vraiment la seconde précise où les Bizarr'brother firent s'élever la première note. Sa main glissa jusqu'a celle de Victoire, et dans une tornade rapide, il entra sur la piste de danse avec sa cavalière, dans l'un des premiers couple. Les élèves imitèrent de partout son mouvement instinctif. Il posa sa main sur le bassin de Victoire, avec un haussement de sourcil malicieux, qui les fit éclater de rire. Lys posa son visage sur la clavicule, inspirant le parfum, tandis que la danse les entrainaient tous deux dans une complicité ...embullée?
Ses yeux se rouvrirent beaucoup plus tard. Lys désabusé.
_Ca va?
Ses lèvres se posèrent sur celles de Victoire, avec douceur. Ils sourirent.
_Il n'y a pas quelques chose d'étrange?
Sa mains couru jusqu'à la peau dénudée du dos de Victoire, sur laquelle il fit courir ses doigts fins. Ses prunelles effleurèrent les détails du visage de Victoire. Sa dernière effleura son poignet. Il resta impassible.
_J'ai un mauvais présentimment.
Sa baguette de chêne était accrochée derrière son bracelet encerclant son poignet gauche. Il déguainerait dans les premiers.
_J'ai un très mauvais pressentiment, même... je vais te chercher quelque chose à boire?
Sa main effleura son visage, puis il se détourna lentement. Traversa en silence la foule. Quel était ce danger qui affluait comme une aura d'entre ces murs clos? Où étaient Lorcan et Angela?
Il récupéra en silence les gobelets. Tout allait au ralenti, tandis que ses prunelles accrochaient les détails, son cerveau analysant son champ de vision comme un grand écran flou. Des taches de couleurs... des formes, des sons.
Stupéfait, il posa un doigt à sa tempe. Qu'est ce qui se passait avec ses yeux? Une main se posa sur son épaule. Victoire?
_Je vais bien...
Il ne cillait plus, ses iris parcourant les visages redevenus instantanément nets. Pourquoi une telle déficience, à l'instant?
Il remarqua une fille seule, assise près de lui. Victoire lui souffla une provocation, qu'il releva avec un sourire froid.
_Je vais gagner, chérie.
Ses doigts épousèrent les formes soyeuses des boucles blondes, puis il se dirigea une seconde fois vers le bar.
_Taylor? Je peux t'inviter à danser?
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Weasley
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 1337
Popularité : 757
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Quelque part... Dans le noir... Perdue ?
Avatar : Blake Lively

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
1200/10000  (1200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Mar 30 Nov - 18:40

Dans un tourbillon, Lys m'ammena sur la piste de danse. Un grand sourire aux lèvres, je plongeais mon regard dans le sien. Il posa sa main sur ma hanche et le sourcil qu'il leva me fit rire. Son visage se pencha sur ma clavicule et je sentis son souffle effleurer mon cou. Je retins un rire car je savais parfaitement ce qu'il faisait. La danse continuait et je sentais que nous étions un peu dans notre monde. Ce qui était assez comique vu le monde autour de nous...
Ca va ?
Très bien. Et toi ?
Ses lèvres se posèrent sur les miennes, doucement. Un sourire apparu sur nos visages, en même temps. La complicité que nous avions était assez... perturbante pour les autres. Ils ne s'attendaient pas forcément à ça.
Il n'y a pas quelque chose d'étrange ?
Oui mais je ne saurais pas dire quoi.
L'ambiance était survoltée mais un petit quelque chose de bizarre se faisait sentir depuis l'ouverture des portes. Une chose indéterminable mais bien présente pour qui saurait le sentir. Et apparemment, Lys et moi l'avions repéré. Ses doigts descendirent dans le profond décoleté dans mon dos et les miens cherchèrent son poignet sans que je sache pourquoi. Je sentis sa baguette, accrochée à son avant-bras. La mienne était dissimulée dans un replis de ma robe. Je me sentais plus en sécurité avec que sans, même dans le Château.
J'ai un mauvais présentimment. J'ai un très mauvais pressentiment, même... je vais te chercher quelque chose à boire?
Volontier.
Le changement de conversation me fit un peu sourire même si je le sentais tendu. Je le suivis, pour m'assurer qu'il n'allait pas faire de bêtise et je le vis prendre les gobelets. Soudain, il s'arrêta et regarda autour de lui, comme perdu. Je ne comprennais pas vraiment ce qu'il se passait mais je sentais que ce n'était pas tout à fait normal. Lysander était les yeux. S'il ne voyait plus, il était perdu. Littéralement. Je posais ma main sur son épaule.
Je vais bien...
Je le vis regarder autour de lui, encore une fois, le regard clair. Pourquoi ses yeux avaient-ils flanchés pendant un instant ? Je remarquais qu'il avait vu Taylor, seule, assise sur un banc. Avec provocation, je lui glissais à l'oreille qu'il devrait essayer de l'inviter à danser. Tout en espérant qu'elle refuse. Cela me ferait bien rire.
Je vais gagner, chérie.
Je lui lançais un clin d'oeil pendant qu'il se dirigeait vers le bar et m'assis sur une chaise pour admirer le spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Mer 1 Déc - 21:12

  • Ce fut par des voix et des rires que je fus reveillé ce matin là. D’habitude, je ne supportais pas que l’on me reveille, et je n’hésitais pas à raler sur mes camarades, mais je savais qu’aujourd’hui était un jour particulier. Ce soir avait lieu le bal d’Halloween. Moi qui pensait que seul les filles seraient excités comme des puces, je m’étais trompé. Je me leva et ouvris les yeux. En face de moi, les garçons de ma maison déballaient déjà leur costume, et parlaient de leurs cavalières. Je quitta mon lit et demanda l’heure à un des garçons présent.

    -Bientôt 13h.

    Quoi ?! J’avais dormis tout ce temps ? Pourquoi personne ne m’avait reveiller avant ? Bon, j’avais prévu d’aller m’entrainer un peu sur le terrain de Quidditch. J’enfila les premiers habits que je trouvais c'est-à-dire : un jean et un tee shirt, je mis mes Converses et descendis jusqu’à la grande Salle afin de déjeuner. Une fois dans celle-ci, je mangea rapidement et j’apperçus au loin ma cousine. J’étais trop loin pour qu’elle me voye, et puis elle avait l’air de chercher quelqu’un d’autre, surement son petit ami, Christopher Price.

    Une fois que mon estomac fut rassasier, je remonta dans le dortoire des Poufsouffle et enfila ma tenue de Quidditch. Je pris mon balais et me rendis sur le terrain. Cela me fit un bien fou de remonter sur un balai. Je regarda mon balai, c’était mon père qui me l’avait offert pour mes 13 ans. Papa… Il me manquait tellement. Certes, j’étais très attaché à mère, c’était une femme au grand cœur, patiente et drôle. Mais la relation que j’entretenais avec mon père était tout à fait différente. Il était à la fois un soutient et un ami. Il était toujours là pour me donner des conseils, m’encourager. J’avais eu du mal à me remettre de sa mort, et honnetement je ne pensais pas m’en être encore remis. Chassant ses pensées tristes de mon esprit je descendis de mon balais et rentra au château. Je posa mon balais dans le dortoire et partis prendre une douche bien fraiche.

    Je retourna encore une fois au dortoire et je sortis de son emballage mon costume. C’était ma mère qui me l’avait choisi, je lui avais demandé quelque chose de simple mais plutôt classe. Elle était une styliste moldue, donc je pouvais lui faire confiance. Autour de moi, les autres mecs se préparaient également, j’enfilai mon costume, eut quelque peu du mal avec ma cravate mais finalement je réussis. J’applatis comme je le pouvais mes cheveux pour tenter d’avoir l’air coiffer.

    Après avoir jeter un coup d’œil à l’heure je me rendis compte qu’il était déjà temps d’y aller.

    -Avec qui tu vas au bal Nate ? Me demanda un de mes amis.
    -Annika, Annika Peter . Répondis-je avec une pointe de fiereté.

    J’avais rencontré Annika dans le parc. J’avais découvert qu’elle était une excellente chanteuse, une fille tout à fait adorable et elle était très jolie, ce qui ne gâchait rien. Rapidement je descendis vers la salle de bal, je ne voulais pas faire attendre ma cavalière. Lorsque j’y arriva, je fus soulagée de voir qu’elle n’était pas encore là. Comme tous les autres garçons je l’attendis au bas des escaliers. Je discutai avec un de mes camarades lorqu’il me donna un coup de coude, je me retourna et découvrit Annika, vêtue d’une sublime robe de bal qui lui allait merveilleusement bien. J’avalai ma salive et passa nerveusement ma main dans mes cheveux. Elle arriva à ma hauteur et je lui souris.

    -Ouah ! Tu es… magnifique, il n’y a pas d’autre mot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Jeu 2 Déc - 18:07

    « Annika! Annika! Réveille toi. »
    « Hum… Laissez moi dormir! »

    Une de mes amies du dortoir me secoua pour me réveiller, mais je n’étais pas décidée à quitter mon lit pour le moment, car je m’étais couchée encore très tard et je n’avais pas envie d’ouvrir mes yeux. Je n’avais pas pensé au bal, au bal? Oh mon dieu! Je me leva avec vitesse et courus vers l’horloge du dortoir, 13h20. Il fallait que je me dépêche si je ne voulais pas ressembler à une poubelle le jour qui allait surement être important pour moi. Je mis un jean et un t-shirt simple et me dirigea vers la grande salle pour déjeuner., quelques amies m’attendaient. Un dessert allai me suffire, je n’avais pas envie de salé pour le moment. Je m’assis à coté du groupe des rouges et remarqua de loin Nathan qui lui aussi, mangé, il ne m’avait pas vu, heureusement car ma tête n’étais pas terrible pour le moment. Nous nous étions rencontrés dans le parc, il m’avait surprit en train de chanter et m’avait dit que je chantais très bien, depuis nous étions très bon amis rien de plus. Mais des fois, je doutais de mes sentiments pour lui, je crois même que je ressentais plus que de l’amitié pour lui, mais ce n’était pas réciproque et heureusement car je n’avais pas envie de gâcher une aussi belle amitié pour de l’amour qui se termina sans doute mal.

    Après avoir mangée, je me dirigea vers le dortoir pour prendre mes affaires de la soirée et fila à la douche. J’avais de la chance car à cette heure-ci, toutes les filles étaient déjà prêtent alors j’avais pus entré directement dans la salle de bain sans attendre. Dès que j’eus finie de me doucher, j’enfila ma magnifique robe blanche avec une petite bande doré à la taille. Ma grand-mère avait très bien choisie et j’en étais fier. Je coiffa ensuite ma grande chevelure blonde et la lissa, j’avais hésité à me rendre au bal blonde ou brune, mais une amie m’avait conseillée blonde. Après quelques heures de passée dans la salle de bain, je me mis du parfum et mis mes chaussures à talons qui suivaient très bien avec ma robe. Je retourna alors dans la dortoir pour remettre ma trousse de toilette à ça place.

    Il était l’heure, je descendis les escaliers doucement pour ne tomber et vis Nathan qui m’attendait. Je me dirigea alors vers lui et lui lança un grand sourire. Il était très beau dans ce magnifique costume. Dès que je fus à quelques mètre de lui, il me fit un compliment qui me fis sans doute rougir.

    « Ouah ! Tu es… magnifique, il n’y a pas d’autre mot. »
    « Merci! Je te retourne le compliment. »

    Je mis mon bras autour du siens et nous nous dirigeâmes vers la salle où Mrs Master allai commencer un discours.



Dernière édition par Annika Peter le Mer 8 Déc - 18:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dominique Weasley

avatar


Messages : 275
Popularité : 259
Date d'inscription : 15/07/2010

+ Me, Myself and I __
Force Magique: o7/11
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Sam 4 Déc - 23:19


    Erwan. « Ne dis pas n’importe quoi, tu sais très bien que tu danses mieux que moi. »

    Dominique eut un petit rire. Ce soir, elle laissait de côté les grands éclats vraiment pas très raffinées et tout le blablabla … La jeune Weasley se blottit un peu plus dans les bras de son cavalier. Elle s’y sentait bien, les bras légèrement musclés d’Erwan l’entourant, protégée. La jeune Poufsouffle se laisser guider par les pas de son cavalier. La chanson était presque terminée. Ils danseraient la prochaine surement, quoiqu’elle commençait à avoir soif. Dominique fut prise d’une envie soudain de dire … une part de la vérité au Gryffondor. Elle s’écarta un peu du jeune homme pour lui faire face.

    Domi. « Ce bal, j’y pensais tout le temps. Enfin, à toi plutôt. J’attendais qu’une chose, c’était que tu m’invites … Toi. »

    Ok, c’était maladroit. D’habitude, Dominique était beaucoup, beaucoup, plus douée que ça avec les garçons et elle avait eut plusieurs copains. Bon, le sang de vélane aidant mais c’est une parenthèse, hein ?! Non, bon oui, pas vraiment. Elle regarda Erwan dans les yeux. Avait-il compris ce qu’elle venait de dire ? Dominique, quand il s’agissait du jeune lion, était plutôt timide. Disons, qu’elle avait peur que ce ne soit pas réciproque, alors elle n’osait pas vouer directement la vérité.

    Ben c’était simple, à en croire ses réactions, la jeune fille n’avait réalisé qu’une seule conclusion : elle était amoureuse. Enfin, elle le pensait du moins. Et là elle n’attendait qu’une chose. Mais allait-il vraiment s’approcher ? Son ventre faisait des montagnes russes. Tellement, que la jeune fille ne s’était même pas rendue compte qu’une nouvelle chanson avait débuté.

    Dominique avait baissé les yeux. Elle devait rougir jusqu’aux oreilles, heureusement que la lumière n’était pas très vive. Sinon, ça aurait été tout un spectacle. Finalement, la petite Pousouffle releva la tête, curieuse, pressée d’entendre la voix d’Erwan, de savoir sa réaction. Croisant intérieurement les doigts très fort dans sa tête blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 5 Déc - 0:59



Je glissais un rapide baiser dans les cheveux blonds de la jeune femme blonde, puis serpenta littéralement jusqu'a Taylor. D'un rapide sourire, je la saluais tendrement. Nous étions complices de Serpentards, tous deux de vrais petits enquiquineurs. A nos heures, bien sûr. La plupart du temps, on étaient de gros lâches, bien sages, en classe, à maudire l'aiguille qui ne tournait pas suffisamment vite. Je lui tendis la main, l'invitant à une danse, qui entre temps, avait radicalement muté de répertoire. Absolument plus aucun rapport avec des slows. Enfin, peut être qu'en étant un peu sourd aux "BOUM BOUM BOUM TCHINK!" qui s'annonçaient, et avec de l'imagination, ça pouvait être romantique. Je lençais un regard très clair à Victoire, un sourire de parfaite petite racaille s'étirant sur mes lèvres, puis au grand "ARE YOU REAAAADYYYYYYYYYYY?" du chanteur des Bizarr Brother, je laissais l'adrénaline de la danse se répandre encore dans mon corps. Ma main attrapa celle de Taylor, et l'autre à peine son bassin, tandis que la musique commençait déjà à se déchainer. Je fis tourbilloner Tenten autant que moi, nos corps ondulant comme deux....serpents? hihiihii ^^. Ce fut monstrueux. environ trois minutes plus tard, je lachais enfin Taylor, et tous les deux morts de rire tellement on avait des vertiges, on tenta de se rapprocher d'une chaise. On tituba...on...se traina quoi, pétés de rire, se tenant les côtes, avec la vision floue?
_Oh bon sang! Vic! Je te fais danser comme ça très bientôt! Le temps que la Terre se remette à tourner autour du soleil!
J'étais mort de rire. Mais moooort de riiiiiiire. Taylor, à coté de moi, n'en pouvait plus, et je réussis à contaminer Victoire, qui s'affala sur mes genoux (mwahaha) bidonnée aussi. Je posais mon menton sur son épaule, réussissant à peu près à me calmer.
_BRef.
Il y eut une seconde de silence, puis je remourais de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Erwan.A Takashi
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 310
Popularité : 194
Date d'inscription : 25/10/2010
Localisation : Bonne question...
Avatar : Kim Jong Hyeon

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Mer 8 Déc - 14:47

A présent, je ne me concentrais plus sur le bal. Laissant mes yeux guider mon regard qui restait bloqué sur la blondinette. Lorsqu'elle rigola doucement, je ne pus m'empêcher de sourire. Sérieusement, j'arrivai toujours à faire rire les autres ou était-ce mon cerveau qui me jouait des tours ?

Sa phrase me choqua légèrement. "
J’attendais qu’une chose, c’était que tu m’invites …Toi ". Je continuai de danser tandis que cette phrase se répétait sans cesse dans ma tête. Pourquoi m'avait-elle dit cela ? Espérant ne pas rougir, car c'était une chose qui ne m'arrivait presque jamais, je regardai la jeune Weasley dans les yeux. J'essayai de me lancer sans y arriver. Aucuns mots ne sortaient de ma bouches...pour une fois !

Alors que j'étais perdu dans mes pensées, contemplant le visage de Dominique, pleins de questions, je ne remarquai pas encore qu'une nouvelle chanson venait de débuter. Elle baissa les yeux soudainement. Me demandant pourquoi elle avait fait cela, je commençais à chercher son regard.


"J'avoue que pour un gryffondor je n'ai pas été très courageux. Dis-je, la regardant toujours dans les yeux. J'attendais quelques secondes avant de recommencer à parler. Seulement, si je t'ai invité toi et pas une autre fille, c'est que j'ai une raison particulière. Il fallait que je me lance, mais c'était assez difficile, surtout lorsqu'on se sentait observer, car oui, lorsqu'il y avait trop de monde dans une salle, je stressai plus que d'habitude, surtout si cette petit blondinette était en face de moi. "Je pense depuis quelques temps à comprendre ce que je ressens pour toi. Après avoir réfléchi longtemps, je suis arrivé à la conclusion que je pense que...je t'aime. Bon et bien cette phrase était dite. Je ne savais pas comment elle allai réagir ni ce qu'elle allait dire, mais une chose était sur, je me sentais soudainement plus léger. Le son de la musique avait légèrement augmenter, cela ne me dérangeait guère, du moment que je pouvais entendre les paroles de la poufsouffle qui se tenait près de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Weasley

avatar


Messages : 275
Popularité : 259
Date d'inscription : 15/07/2010

+ Me, Myself and I __
Force Magique: o7/11
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Mer 8 Déc - 17:43


    Erwan. « J'avoue que pour un Gryffondor je n'ai pas été très courageux. »

    Dominique rit à la phrase. Oui, c’est vrai … Mais non ! Même dans les moments gênant, monsieur trouvait quand même la force de faire une petite blague. Elle adorait ça, franchement. Sur le coup, la miss Weasley oublia un instant son stress. Erwan marqua une pause. Suspens … C’était vraiment trop dur, son ventre se tordait dans tout les sens. Elle soutint le regard d’Erwan, qui essayait de la fixer, soudainement sérieux. Comme faisait-elle pour ne pas rougir même un tout petit peu ?! La mini vélane se sentit complètement ridicule sur le moment.

    Erwan. « Seulement, si je t'ai invité toi et pas une autre fille, c'est que j'ai une raison particulière. » Oh ! Le choc.

    On inspire et on expire. Ne pas péter une crise surtout, attendre la suite. Elle baissa légèrement le regard. « Je pense depuis quelques temps à comprendre ce que je ressens pour toi. Après avoir réfléchi longtemps, je suis arrivé à la conclusion que je pense que ...je t'aime. » Domi releva les yeux d’un seul coup, peut-être un peu trop brusquement. Les paroles d’Erwan lui firent un choc. En fait, elle se rendit compte que depuis le début, elle rêver qu’il lui dise.

    Bon … C’était son tour non ? La question ne se posait même pas, elle était bien blonde alors ! Domi regarda son petit Gryffondor, elle sourit. Toujours un peu rouge. Bon, la elle tenait plus. Ca devenait trop dur. Puis, elle était sur un petit nuage. Elle s’approcha du jeune Gryffondor. « Ah, ben, j’en ai de la chance alors … Erwan, je t’aime. » La petite blondinette s’avança un peu plus vers le visage du jeune homme, le souffle court. Timidement, elle l’embrassa doucement, n’osant pas vraiment aller plus loin, attendant la réaction d’Erwan. Il n’empêche elle allait beaoucp mieux, se sentant plus légère, toute guillerette.
    Le monde autour, qui emplissait la grande salle n’y changeait rien. Elle s’en fichait royalement, d’ailleurs, elle savait très bien que leurs amis devaient déjà faire des commérages. En attendant elle n’avait jamais été aussi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela M. Stevenson
Serpentard
Serpentard
avatar


Messages : 195
Popularité : 181
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Poudlard.
Avatar : Taylor Swift.

+ Me, Myself and I __
Force Magique: o8/11
Gallions:
340/10000  (340/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Sam 11 Déc - 20:48


    « Angela. »

    Le discours de la directrice qui accaparait toute l’attention de la jeune femme, ne fut bientôt qu’un lointain bruit de fond. Elle se fichait de Lorcan pour le moment, toute son attention aurait du revenir au parole de la directrice. Bizarrement, au ton de sa voix, au parole choisit, Angela se rendait petit à petit compte qu’elle savait. Quelque chose allait passé ce soir, quelque chose qui bougerait un peu les choses dans ce château. A l’entente de son prénom, son attention avait été détournée. Elle aurait voulu le tuer sur le coup. Elle serra son poing gauche tout en continuant de fixer la directrice. Faisant comme si rien ne s’était passé. Pourtant, toute l’énergie qu’elle mettait pour se reconcentrer sur les paroles de la directrice ne servait à rien. Elle n’y arrivait pas, attendant la suite des paroles du jeune homme. Elle le détestait, Merlin savait à quel point elle le détestait..

    « Je ne sais pas à quoi tu penses, ni ce que tu comptes faire précisément… »

    Elle ne cilla pas, n’esquissa aucun mouvement dans sa direction, jamais elle n’avait exprimer autant de désintérêt face aux paroles de Lorcan. Elle allait le détruire, le détruire à petit feu, et qu’importe ce qui adviendrait par la suite, elle était déterminée. Et une Stevenson déterminée ça n’était pas beau à voir. Du moins, d’après les connaissances de tout le monde. On ne mettait pas un Stevenson en colère, sous peine de représailles. Chace et Elle en était un bon exemple. Chace.. Devrait-elle lui parler de cela? Surement.. Mais elle ne le ferait pas, du moins pas tout de suite.

    « Laisse moi être ton adversaire. Je sais que les influences de ce monde nous pousse souvent à agir comme des humains, alors, s’il te plait… »

    Angela se retourna légèrement en un bruissement souple de sa longue robe verte. Elle posa son regard dans celui de Lorcan, son visage impassible comme à son habitude. Elle n’avait pas envie de lui répondre, pas envie de le regarder, pas envie de le savoir encore vivant. Elle n’avait jamais haïe de la sorte. Même Albus était plus haut dans son estime que Lorcan Scamander. D’ailleurs, étaient-ils humains tout deux?

    « Ne te comporte pas normalement. Ne fait pas comme si tout cela était normal. Qu’il n’y avait que la vengeance. Je sais que tu joueras la subtilité, mais je sais aussi que tu pourras tout détruire. Lire tes sentiments dans tes yeux, c’est déjà une preuve de faiblesse. »

    Affrontant son regard avec arrogance, elle n’eut en aucun cas l’envie de baisser les yeux aux paroles de Lorcan. Tout ce qu’ils étaient devenus était ridicule, pathétique. Mais elle ne pouvait laissé passé ce qu’il avait fait. Elle ne pouvait tout simplement pas laissé passé l’horreur qu’elle avait ressentit en se croyant mourir une deuxième fois. Surtout pour cela. Elle n’avait plus l’envie d’abaisser ses ennemies, elle voulait le détruire lui. Et seulement Lui.

    « Si nous devons jouer à un jeu, fais durer le plaisir. Ne nous tuons pas tout de suite. »

    Ca serait bien plus difficile à accomplir, mais elle le détruirait à petit feu, c’était ce qu’elle avait prévu. D’abord, elle trouverait un point faible. Le regard de la jeune femme se déplaça vers Lysander. Désolée, ce n’est pas contre toi…

    « Je serais celui qui t’éliminera si jamais tu me menaces. »

    Elle ne cilla pas, ne frémit pas, alors tout deux pensaient qu’ils allaient éliminer l’autre sans recevoir de séquelles? La blague… Ils s’autodétruiraient chacun de leur coté.. Et ils ne s’en rendaient même pas compte. Comme quoi ces situations était vraiment pathétique… Lorcan entraina la jeune femme sur la piste de danse. Elle se laissa faire, ne s’opposa pas, après tout, elle devait apprendre à connaitre ses faiblesses, même si elle lui en connaissait déjà quelques-unes.

    « Souris Angela! La vie est belle non? »

    Elle faillit lui répondre nan avec un grand sourire nigaud, mais elle n’en avait pas l’envie. Elle le fixa d’un air impassible histoire de l’emmerder encore plus, mais il s’arrêta. Posa ses doigts sur le visage de la jeune femme et étira ses lèvres en un sourire des plus idiots.

    « Merveilleux! »

    La claque partit, raisonnant autour de ce couple improbable qui s’était arrêter en pleins milieux de la piste, gênant les danseurs. Un petit silence s’installa avant que Lorcan n’éclate de rire, hilare.

    « La vie n’est PAS belle.. »

    Elle ne se soucia pas du rire du jeune homme et continua.

    « La vie s’est tout sauf une belle aventure, tu n’as pas encore comprit ça à ton âge? Tu penses que tout est facile? Pourtant tu sais bien que c’est loin d’être comme cela… Qu’Est-ce qui arriverait si jamais la vie quittait ton frère, hein? »

    Elle le fixa, pleine de haine dissimuler sous son masque de froideur, chercher des piques, à l’endroit où ça fait mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Sam 11 Déc - 21:36

Sa main explosa sur ma joue. Cuisante. On m'avait déjà frappé. J'avais déjà subit des coups. Mais c'était étrange. LE fait qu'elle ait des reflexes. Des reflexes féminins. Ca me semblait presque irréel. Rires. Oui. Un rire stupide, nerveux, mais pourtant joyeux et hilare qui monta dans ma gorge, pétillant hors de mes lèvres. Comment pouvait elle se permettre un geste pareil? Ses paroles ataisèrent peu à peu mon euphorie. Elle tentait quoi? De me remettre en place? A mon âge? Je n'avais pas compris telle ou telle chose?
Mon pouce se posa sur ses lèvres, et je pencha légèrement la tête. Mes yeux cherchèrent avec intensité sur ce visage si froid, si déchiré, en profondeur, par une haine impériale, une douleur sans nom, une folie démente.


« A mon âge, tu devrais vivre comme une petite pétasse uniquement préoccupée par comment tu vas t'habiller pour plaire à tel ou tel garçon. Tu devrais passer des heures à te tourmenter parce que ton maquillage est raté, ou que Michael Smith s'est foutu de ta gueule. Tu ne devrais pas avoir avoir conscience de cela. Tu devrais savoir sourire. Tu ne crois pas? »

Elle avait revêtu son impassibilité. Je ne frémis pas devant ce masque improbable. Nous avions tous les deux appris à grandir de manière totalement inadolescente. Nous étions devenus orgeuilleux en nous même de par notre décalage avec ce monde. En fait, de par notre ressemblance, nous aurions put être amis. Mais l'intensité du moment était plus qu'importante. Amis? Angela et Lorcan? Rires. Totalement impossible.

«Lysander? »

Mes yeux glissèrent sur mn frère qui dansait tranquillement avec Victoire. Je sentis le regard d'Angela se poser sur moi. Imaginer mon frère, touché en cet instant même par un rayon vert.

« Hmm... les jumeaux partagent la cryptophasie. Tu n'as même pas idée de l'horreur que cela me provoquerais de le voir mourir. »

Je lachais son visage, prenant avec douceur sa main et son bassin, pour éviter toute questions indiscrètes sur le fait que nous soyons immobiles au milieu de danseurs. JE souris doucement.

« Ce serait me tuer. Peut être... »

En fait je n'en savais rien. Je ne pouvais imaginer une telle chose. Lorcan sans Lysander, c'était comme...Lysander sans Lorcan.
Je fixais Angela. La chanson s'acheva. Une nouvelle débuta. JE ne cessais de 'étudier, de chercher à comprendre. J'étais pathétique. Un adversaire? J'étais réellement un adversaire? Certaines fois je me sentais gamin.


« Qui me connait réellement? Moi? »
Je leva le regard vers un garçon blond qui passa près de moi. Chace. Andrew. Stevenson. Le silence dans mon coeur.

« Princesse... il n'y a pas que moi qui ait des faiblesses exhibées de par la consanguinités. Il n'y a pas que moi qui suis en position de faiblesse parce que j'ai un lien de sang. Et je sais à quel point tu l'aimes. Seulement, nous sommes devenus suffisamment... pour nous permettre de penser à blesser un être humain. »

La danse qui s'allongeait, les secondes qui s'éfilaient, en lenteur épouvantable.

« Réponds à cette question... »

Je suivis le mouvement de la danse; les garçons saluent les filles, puis les font effectuer un mouvement rotatif. Je suivis le mouvement des cheveux d'Angela, puis l'étudia.

« Pourquoi tu ne le tues pas maintenant? »

Elle pouvait répondre. Comprendre le sens de ma question. Ne pas dévier en m'expliquant qu'elle serait envoyer à Azkaban. Cela, nous nous en foutions tous les deux. Mes mots ne lui laissaient peut être pas forcément le choix. Lysander qui tournait en riant avec Victoire. Lysander enfant, cinq ans, qui me fixait. Dix ans, qui me souriait. Treize ans, qui me parlait de sa première fille. Angela me répondit. Ce fut une espèce de silence qui sortit de ses paroles. Un doute irrévocable pour moi.
Ich weiB nicht wie lang...
Revenir en haut Aller en bas
Angela M. Stevenson
Serpentard
Serpentard
avatar


Messages : 195
Popularité : 181
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Poudlard.
Avatar : Taylor Swift.

+ Me, Myself and I __
Force Magique: o8/11
Gallions:
340/10000  (340/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 12 Déc - 11:44


    « La vie s’est tout sauf une belle aventure, tu n’as pas encore comprit ça à ton âge? Tu penses que tout est facile? Pourtant tu sais bien que c’est loin d’être comme cela… Qu’Est-ce qui arriverait si jamais la vie quittait ton frère, hein? »

    Elle le fixa intensément, essayant de retenir la haine qu’elle ressentait pour lui au fond d’elle-même. Le pouce du jeune homme vint se poser sur les lèvres de la jeune femme. Elle eut un léger mouvement de recul, mais ne parla pas pour autant. Sa main la démangeait horriblement, elle aurait aimé lui en remettre une, mais c’aurait été perdre son sang-froid. Elle fixa ses yeux attendant sa réponse.

    « A mon âge, tu devrais vivre comme une petite pétasse uniquement préoccupée par comment tu vas t’habiller pour plaire à tel ou tel garçon. Tu devrais passer des heures à te tourmenter parce que ton maquillage est raté, ou que Michael Smith s’est foutu de ta gueule. Tu ne devrais pas avoir conscience de cela. Tu devrais savoir sourire. Tu ne crois pas? »

    Elle le fixa, alors comme ça à 15 ans une fille normalement constituée se faisait traité de pétasse et se tourmentait pour un rien? Gloussait parce qu’un beau gosse aurait posé les yeux sur elle? Elle devrait sourire à tout le monde sous prétexte d’être une fille de 15 ans normale? Elle devrait passé des heures à savoir comment elle allait s’habiller, et se maquiller? Idiot, pathétique. Heureusement qu’elle avait échappé à une existence d’ado normale alors.

    « Alors, si je devenais une petite pétasse, je serais plus attrayante? Et, qui te dit que je ne sais pas sourire? »

    Elle tourna la tête vers Lysander, il n’allait pas tarder à lui répondre, surtout si la pression se faisait trop intense. A les voir comme cela, en plein milieu de la piste de danse, immobile, en se lançant des piques, on aurait put croire à un couple en pleine dispute. Mais ça n’était pas cela. C’était pire… Deux ennemis cherchant comment blesser l’autre, essayant des coups bas subtils, mais essayant de détruire l’autre.

    « Lysander? »

    Elle détourna son regard du Serpentard pour reposer ses yeux sur le visage du Gryffondor. Courageux? Certain pouvait l’être sans réfléchir à pourquoi. Mais certain en plus du courage avait l’intelligence, et ça en faisait des ennemis plus difficile à abattre…

    « Hum… Les jumeaux partagent la cryptophasie. Tu n’as même pas idée de l’horreur que cela me provoquerais de le voir mourir. »

    Angela cacha son contentement derrière son masque d’impassibilité. Elle avait trouver la solution finale si toutes les autres options étaient inutiles. Mais pourtant, elle ne voulait pas toucher à un cheveux de Lysander. Elle n’avait rien contre lui… Il recommencèrent à bouger sur la piste, sans pourtant arrêter de se toiser.

    « Ce serait me tuer. Peut être.. »

    Un lien aussi important ne pouvait être brisé sans conséquence. Elle le savait.

    « Qui me connait réellement moi? »

    Lysander…

    « Princesse.. Il n’y a pas que moi qui ait des faiblesses exhibés de par la consanguinité. Il n’y a pas que moi qui suis en position de faiblesse parce que j’ai un lien de sang. Et je sais à quel point tu l’aimes. Seulement.. Nous sommes devenus suffisamment.. Pour nous permettre de penser à blesser un être humain. »

    Les yeux d’Angela se posèrent sur un jeune homme blond. Chace… Un Stevenson. L’être le plus cher au monde aux yeux d’Angela. Mais cependant elle ne se faisait pas trop de soucis pour lui. Après tout, c’était lui qui lui avait tout appris. Elle n’avait pas de doute sur le fait qu’il arriverait à se débrouiller seul. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher d’imaginer le pire. S’il mourrait? Elle deviendrait pire que cela, et plus rien ne la retiendrais. Elle n’aurais plus rien à perdre. Et elle savait que rien n’était plus dangereux qu’un ennemi qui n’a plus rien à perdre. C’était plus dangereux encore qu’un dragon déchainé.

    « Répond à cette question.. »

    Elle regarda le visage de Lorcan, s’attendant au pire.

    « Pourquoi tu ne le tues pas maintenant? »

    Elle réfléchit deux secondes. Si elle lui disait qu’elle ne tenait pas à tuer Lysander, elle avouait qu’il n’avait pas de soucis à faire de se coté là. Elle opta donc pour une réponse plus subtil.

    « Je fais durer le plaisir. »

    Elle le fixa avec un regard arrogant. Leurs pas se mouvaient au rythme de la musique, mais bizarrement, pour elle cela n’avait plus d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan.A Takashi
Gryffondor
Gryffondor
avatar


Messages : 310
Popularité : 194
Date d'inscription : 25/10/2010
Localisation : Bonne question...
Avatar : Kim Jong Hyeon

+ Me, Myself and I __
Force Magique:
Gallions:
200/10000  (200/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 12 Déc - 12:48

Elle ria à ma phrase. Je me sentais légèrement débile de dire ça, mais du moment que je le pensais...
Elle baissa son regard. Je ne pus m'empêcher de sourire, serait-elle timide la petite Domi' ? Elle n'était pas à poufsouffle pour rien alors !
Après ma dernière dernière phrase, la jeune poufsouffle, releva les yeux d'un seul coup, une chose qui me fit légèrement peur sur sa réaction. Quoi j'avais dit quelque chose de mal ? Je me demandai vraiment ce qu'elle allait répondre lorsque j'entendis de nouveau sa voie.

« Ah, ben, j’en ai de la chance alors … Erwan, je t’aime. » C'est après cette phrase que je compris ce qui se passait. Si j'avais vraiment tout suivi à cet instant, on venait de s'embrasser. Je lançai un regard froid à quelques personnes qui commenceraient à parler, mais je vis directement un certains gryffondor qui pouffa de rire. Bas, les amis c'était sa quoi ? Dès qu'une nouvelle histoire commençait, tout le monde regardait et commentait !

"_J'vais peut-être me répéter, mais...moi aussiiiii !"Dis-je, faisant exprès de faire le gamin. Même dans les moments important, cette personnalité revenait, enfin, ce n'était pas si grave, après tout ! Tout le monde est comme il est.

Je regardai Domique dans les yeux avant de l'embrasser tendrement. Le monde ne tournait plus, seule la petite blondinette était là. Je me fichai du regards des autres, du moment qu'elle était avec moi ! Après quelques temps, après la fin de la quatrième chanson, je m'arrêtai de danser et emmena Domi' un peu plus loin de la piste de danse.

"_Tu as peut-être soif ?"Lui demandai-je, tout souriant. Que dire sur tout ce qui venait de se passer ? Rien. On savait juste maintenant ce que pensait vraiment l'un et l'autre de chacun, et j'avais bien fait de lui dire ce que je ressentais pour elle. Néanmoins, je continuai de penser à ce qu'avait dit Miss pottin. Quelque chose allait ce passer au bal ? Oui...Peut-être mais quoi, à quel moment et pourquoi ? J'étais bien pressé de voir ce qu'il allait vraiment se passer, bien qu'espérant au plus profond de moi que cette soirée soit et reste tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 12 Déc - 14:35

Les guitarres déchiraient avec force, et les vibrations, les hurlements harmonieux qui résonnaient, sonnaient pour moi comme une force amplifiée. Je ne savais pas ce qui était le plus intense; les yeux et la haine d'Angela, ou la musique qui se répercutait dans la salle comme un fauve enfermé en cage. Mélancolie. Puis sentiment. Mon coeur loupa un battement quand je me rendis compte, que perfedie du destin, Angela savait certainement.
« Il va se passer un jeu. »
Mes yeux balayèrent sur le visage d'Angela, à la recherche du moindre indice de culpabilité. Ne rencontrèrent que la glace. Combien d'années avait elle mit à se forger cette impassibilité implacable? Certainement le même nombre que moi pour cette folie. C'est à dire, du jour au lendemain. Elle avait l'air assez folle pour muter radicalement. Comme un miroir.
« Angela...ton médaillon...tu n'as jamais envisagé à le métamorphosé, ou le cacher? ... »
Je plissais mes yeux. Tous les souvenirs affluaient soudainement. La respiration derrière l'armure, mes yeux sur les monstres cachés derrière les ténèbres de l'escalier et le dialogue. Le dialogue. Qu'avais-je échangé avec Angela? Qu'avait elle échangé avec moi? Quelles étaient nos forces et nos faiblesses? Je me devais de tout soupeser, de calculer, d'analyser. Je devais percer sa faille. En fait, je commençais tout juste à me battre. Elle avait bougé son pion? Très bien. A moi.
Chace Stevenson. Il ne m'avait rien fait pour le moment, mais je l'avais vu s'approcher de Victoire. Par conséquent de Lysander. Il me fallait une tactique. Comment blesser Angela? Un sourire se posa sur mes lèvres.
« Je te laisse cinq minutes, tu veux bien? »Je la saluais, puis en reculant, me mêlait à la foule de danseurs. Quoi de mieux qu'espionner l'autre dans la plus loyale tricherie? Comme un serpent, je me mis à courir à travers la foule de centaines d'élèves, ignoré par tous ces couples qui se formaient autour de moi, autour de nous, dans la plus grande joie, la plus merveilleuse des euphorie que l'amour. Où était la place à a haine dans ce genre de stupide soirée? Excellente question.
Je me devais de rester sur mes gardes. De ressentir chaque perturbations. Il y avait deux choses importantes à garder en tête. La vengeance et ce qui allait se passer. Heureusement pour moi, j'avais un minuscule atout. Le fait que Lysander n'ait absolument pas la moindre idée de ce que je préparais. Et que la génétique était une chose merveilleuse. J'attrapais Lysander quand il se retrouva, comme par hasard devant moi, dans cet océan secoué de flos d'élèves, et le bousculant, attrapa Victoire. Mouhahaha! Personne sauf lui et moi ne comprit la supercherie. JE le sentais s'éloigner, tandis que moi, je me faisais passer pour mon ainé. Même sourire, même regard. Angela serait incapable de déterminer qui était qui. Et je n'allais pas lui facilité la tâche. Il fallait...un récipient. J'avais envie de lui porter un premier coup. Dès ce soir. Victoire me prenait pour Lysander. Très bien, très bien, juste, rapprochons nous de la porte principale. Pardon chérie, je te laisse, je reviens tout de suite. Appel strident neuronal à Lys « A toi. », et je sortais le plus vite possible de la Grande Salle. MA baguette glissa de mon poignet jusqu'à dans mes doigts, comme un sabre. Le tulmute de la Grande Salle explosait de partout, et les couloirs étaient inondés de lumière. J'avais besoin d'un récipient, petit, facilement tenue en poche, si possible. discret.. En silence, je me mis en route vers les cachots.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 12 Déc - 20:01

    Annika était vraiment magnifique ce soir, elle qui déjà en temps normal était très belle. Elle me faisait penser à un ange dans sa robe blanche avec ses longs cheveux blonds. Tiens, elle avait les cheveux blonds cette fois ci. J’avais remarquer qu’elle aimait beaucoup changé de couleurs de cheveux passant du blonds aux bruns en quelques jours. Mais les deux lui allaient vraiment à ravir.
    Je la vis rougir, ce qui me fit sourire.

    « Merci ! Je te retournes le compliment. »

    Elle disait n’importe quoi, je ne lui arriver même pas à la cheville. Elle prit mon bras et nous nous dirigeames vers la salle de bal. On entra et de nombreux élèves étaient déjà présent.
    Mrs Master, notre chère directrice, faisait son discours, mais je ne l’écoutais pas vraiment, bien trop occupé à contempler ma sublime cavalière. Je vis la directrice se retirer après nous avoir souhaité une bonne soirée. La musique retentit et déjà des couples se mirent à danser. Les bals ce n’était pas trop ma tasse de thé, et je ne savais pas ce que les filles préferaient faire, danser, boire quelque chose … Je regarda autour de moi, j’apperçus ma cousine Eileen et son cavalier entrain de discuter puis ma cousine partit vers le bar. La connaissant elle allait sans doute se chercher quelque chose à boire, et tenter d’avoir de l’alcool. Je serai bien aller la dissuader de commander un whisky pur feu mais j’avais autre chose à faire en ce moment même. J’avais beau adorer Eileen et me soucier énormément d’elle, j’étais avec Annika ce soir et je ne voulais pas la délaisser pour aller surveiller Eileen. Elle était grande et c’était une fille intelligente pour son âge, je devais cesser de penser toujours à elle, j’étais trop protecteur, et pas qu’avec Eileen. J’avais tendance à être beaucoup trop protecteur avec ma famille et mes amies. Au début on trouvait ça gentil, attentioné mais j’avais quelques fois tendance à devenir réellement lourd.
    Je me tourna vers ma cavalière, sortant de mes pensées.

    - M’accorderez vous une danse miss Peter ? Lui demandai-je en lui souriant.

    J’avais pris des cours de danse avant le bal avec Eileen, danseuse depuis son plus jeune âge. Elle m’avait dit qu’elle trouvait que je me débrouillait bien pour un débutant. Au fond de moi je n’en étais pas sur totalement et j’esperai qu’elle avait dit vrai, je n’avais pas très envie d’écraser les pieds d’Annika ou de me ridi
culiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Lun 13 Déc - 17:44

    Dès que nous fûmes entrés dans la salle des fêtes, une grande foule se tenait devant un immense estrade où Mrs Master faisait un discours et elle nous souhaita une très bonne soirée. Je remarqua quelques uns de mes amis qui étaient avec leurs cavalières, cavaliers. Je vis Erwan avec Dominique, Victoire avec Lysander, et d’autres… Les filles étaient magnifiques, elles s’étaient sans doute préparées toute la journée pour avoir d’aussi beaux visages, il fallait tout faire pour plaire à son compagnon. Les garçons l’étaient aussi, il y avait des très beaux costumes. Mais je n’avais pas à me plaindre car mon cavalier l’était. Alors que quelques couples commencèrent à danser, Nathan me posa une question, je fis un énorme sourire.

    « M’accorderez vous une danse miss Peter ? »
    « Avec plaisir, Mr Lanter! »


    Nous nous dirigeâmes vers le milieu de la salle et nous commencions à danser. Sa faisait longtemps que je n’avais pas eu ce plaisir, je me rappelle de la dernière fois. C’était chez mes grands-parents, à nouvel-an, avec mon oncle. Ce dernier était professeur de dance à Londres, c’est lui qui m’avait tout appris. J’aimais beaucoup faire des slows, de la salsa, et d’autre sortes de dance en sa compagnie, ça m’amusait. Mais je n’avais jamais eue l’occasion de danser avec un élève de Poudlard et avec en plus, un très bon danseur. Et ça me fit énormément plaisir d'être accompagnée par un aussi beau garçon. Toutes les filles du château n'avaient peut être pas eu cette chance là.

    « Tu danses vachement bien! Où as-tu appris cela? » posai-je à Nathan avec un sourire de coin.

    Même si j'étais une très bonne danseuse, je n'avais pas très envie de faire de faux pas, cela pouvait arriver à tous moment et je n'avais pas envie de me ridiculiser devant Nathan... Pour une fois que j'allais à un bal avec un garçon, il ne fallait pas que je me fiche la honte.

Revenir en haut Aller en bas
Angela M. Stevenson
Serpentard
Serpentard
avatar


Messages : 195
Popularité : 181
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Poudlard.
Avatar : Taylor Swift.

+ Me, Myself and I __
Force Magique: o8/11
Gallions:
340/10000  (340/10000)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Mer 29 Déc - 0:58

    « Il va se passer un jeu. »

    Un Jeu? C’était un formule franchement indécente pour le chaos qui allait régner dans quelques heures. Ce qui allait se passer allait être grandiose, dans tous les sens du terme, une vraie zizanie, un désastre. Mais Serais-ce une fête sans un spectacle exquis? La réponse était toute tracée, à l’encre rouge, évidemment, qui se doutait de se qui pourrait arriver en ce moment même? Qui penserait franchement au splendide massacre alors que tout Poudlard était en fête? A par peut être les personnes au courants des événements qui se trament sous un voile de mystère. Pudeur? Peur? Ou tout simplement bombe à retardement. Les minutes allaient s’égrener sans faille, sans bousculement particulier, sans doutes, sans le moindre soupçon, avant que le doux balai aux catastrophes ne commence. Il fallait rester patiente, impassible, et avoir cette pointe de sadisme qui ferait voler les minutes en éclats au son presque brutal des guitares. Un spasmes intérieur éclata dans un coin de la poitrine de la jeune femme. Elle avait presque envie de rire, si son satané interlocuteur n’avait pas été Lorcan. Elle aurait peut être joué avec les mots, rit de tous son cœur si la personne qui la sondait n’était pas ce gryffondor là. Si seulement elle ne l’avait pas rencontrer au détours de ce couloir, cette nuit là. Tous ses problèmes auraient été réglé. S’il n’avait pas été ce qu’il est devenu, peut être aussi que tout ce serait passer autrement. Si elle avait tourner des talons elle aurait eut une satisfaction amère. Celle de ne pas avoir connu cet être loufoque, mais celle aussi d’avoir éviter les horribles complications auxquelles elle faisait face avec haine à présent. Toutes ses complications qui avaient commencer par.. Son médaillon.

    « Angela… Ton médaillon… Tu n’as jamais envisagé à le métamorphosé, Ou le cacher?… »

    Un geste de la main vers le médaillon qu’elle portait si fièrement autour du cou trahit son impassibilité de glace. Le cacher? Le métamorphosé? Fallait-il rire ou pleurer de cette question? Elle l’effleura de ses doigts pales avant de reporter son regard sur le jeune homme en face d’elle.

    « Le cacher? Mais pourquoi faire? Peu de personne connaissent ce symbole, la plupart pense juste que c’est un symbole de ma maison, il suffit d’une touche de malchance pour faire pencher la balance. »

    Cette malchance, savait été lui, son apparition si incongru dans les malheurs d’Angela. Il n’avait été que le coup de pistolet désignant le départ de la course, une course? La course aux blessures, quelques soient les coups, ils allaient être mortels. Un sourire apparut sur les lèvres du jeune homme.

    « Je te laisse cinq minutes, tu veux bien? »

    Un soupire d’extase, la liberté de ses gestes allaient lui être rendu, il la salua brièvement avant de disparaitre dans la foule de danseurs, laissant la jeune femme seule, statue de glace au milieu de la vague de bonheur qui parcouraient les autres couples présents sur la piste. A chacun ses bonheurs, ceux d’Angela était caractérisé par le malheur. D’une démarche souple elle rejoins un coin de la salle, dans lombre des géantes toiles d’araignées, puis elle se posa, telle une feuille sur le surface d’un lac, avant de sombrer dans un flot de penser. C’était son bonheur de malheur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   Dim 2 Jan - 17:49

    Je savais que ce bal était important pour Chace. Grand bien lui fasse. Personnellement, les bals n'avaient jamais vraiment étés mon truc. Mais pour Chace, pour celui que j'aimais, je le ferais. Je mis une belle robe noire dans laquelle je me sentais bien et qui ne me boudinais pas trop et attendis 5 minutes que le beau blond me rejoigne. Lorsqu'il descendit les marche, je cru voir un dieu. Un beau blond, avec un joli costume. Il arriva à mon niveau, et me prit la main. Nous nous dirigeâmes tous deux vers la salle de bal. Elle était merveilleusement aménagé. Je souris à la vue de toutes ses lumières et de tous ses éclairages. Je regardais Chace et lui déposa un baiser sur la joue avant de m'aventurer vers les boissons alcoolisés. Bah quoi? La dernière fois que j'avais été bourré à une fête, je m'en était bien sortis non? Une fille et un copain en prime. Je pris un verre, enfin, deux en réalités, et alla en donner un à Chace, tandis que je commençait à boire le premier. Après une chanson, où je ne bougeais pas de ma place, j'allais me chercher un nouveau verre. Et le but d'une traite. En réalité, les fêtes me déprimaient, et franchement, si Chace pouvait faire quelque chose pour me décoincer, j'étais preneuse.

    Je voulais danser, faire quelque chose, et pourtant je n'arrivais pas à bouger. Si seulement, mon ex-meilleure amie était encore là... Si seulement Léa était encore là... Nous serions en train de nous amuser comme deux petites folles, mais non, il avait fallu qu'elle meurt. Pourquoi? Si seulement Chace pouvait faire quelque chose... Si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal D'Halloween.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bal D'Halloween.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Automne, Halloween, sécheresse.. ?
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» Vers la liberté... [Halloween]
» Que regarder pour Halloween ? [Ciné/Evènement]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's Devil :: Les Animations :: La salle des fêtes-